Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 10Article 596482

Infos Sports of Monday, 10 May 2021

Source: Sport à la 1, N*26

Cyclisme: bientôt un nouveau centre de formation et une nouvelle équipe

Une étape du Tour Chantal Biya Une étape du Tour Chantal Biya

• La fédération de Cyclisme signe un accord de formation de jeunes cyclistes camerounais

• La formation sera assurée par Réné Pouget et ses assistants

• L’objectif est la mise sur pied d’une nouvelle équipe compétitive



La fédération camerounaise de cyclisme et son partenaire René Pouget se sont accordés pour la création d’un Centre de formation abritant une nouvelle équipe de cyclisme dans les prochains mois.

Promouvoir et développer la pratique du cyclisme au Cameroun. C’est la motivation qui sous-tend la création du club France Cameroun Cyclisme Formation (CFCCF). Sous la bannière de la coopération qui existe entre le Cameroun et la France, la fédération camerounaise de cyclisme et son partenaire René Pouget, dans une approche de formation de jeunes cyclistes ont décidé de la création d’un centre de formation qui va héberger une équipe de cyclisme. Le projet consiste avec le concours du partenaire technique René Pouget qui sera assisté de deux anciens coureurs de l’équipe nationale du Cameroun, Damien Tekou et Hervé Raoul Mbah, à détecter le maximum de jeunes coureurs et les préparer pour les compétitions de haut niveau.

La fédération camerounaise de cyclisme entend ainsi répondre au déficit de compétitions nationales que connait son calendrier. Pour marquer le cap, les coureurs camerounais vont dans les prochains jours, bénéficier de deux mois d’encadrement par Réné Pouget et ses assistants. Le but de cette approche technique étant de les aguerrir en vue des prochaines échéances internationales dont le Tour cycliste international du Cameroun, du 28 mai au 6 juin 2021. L’objet de cette coopération de manière globale, est de détecter les meilleurs éléments et les amener à progresser en même temps qu’il sera question de former les encadreurs et mobiliser les investissements sociaux en faveur des populations camerounaises.