Vous-êtes ici: AccueilSport2021 02 14Article 573367

Sports News of Sunday, 14 February 2021

Source: Cameroon Info

Crise à la FECAFOOT: Seidou Njoya précise le sens du message de Paul Biya

Maintenu à la présidence de la Fédération camerounaise de football, malgré l’annulation de son élection par le Tribunal arbitral du sport, Seidou Mbombo Njoya, est sorti de sa réserve ce dimanche 14 février 2021 pour donner son avis sur les questions brulantes de l’actualité dans le milieu du sport roi au Cameroun.

Statuant sur une requête introduite par certains membres de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu le 15 janvier 2021, une sentence qui annule le dernier processus électoral ayant porté Seidou Mbombo Njoya à la direction de l’instance nationale.

S’inspirant de ce verdict rendu en dernier ressort, un bon nombre de membres de la Fecafoot, estiment que le successeur de Tombi A Roko n’a plus qualité à agir au nom de l’association qui gère le football camerounais. Dans la foulée, l’opposition manifeste depuis un mois environ pour le départ de Seidou Mbombo Njoya, maintenu au pouvoir par la Fifa. Ce dernier a expliqué pourquoi il demeure le patron légitime du football camerounais, dans une interview diffusée ce 14 février 2021 dans l’émission dominicale « Dimanche midi » sur l’antenne de la Crtv-Radio.

« Je suis parfaitement légitime. Cette légitimité est inscrite dans la sentence du TAS du 15 janvier 2021 qui a annulé les élections à la Fecafoot. Cette sentence a proposé que la continuité du service à la Fecafoot puisse être assurée par les organes naturellement en fonction. C’était à la Fifa de confirmer cette recommandation ou non. La Fifa, l’instance faîtière mondiale, a décidé de confirmer cette recommandation du TAS et d’ouvrir une période intérimaire avec les organises actuels. Par conséquent, depuis le 16 janvier, je suis donc le président par intérim, légitime de la Fecafoot »

A la faveur de son traditionnel Message à la jeunesse camerounaise le 10 février dernier, le Chef de l’Etat, Paul Biya, a saisi la balle au bond pour inviter ceux qui se battent pour le contrôle du football camerounais, « à se ressaisir et à ramener la sérénité dans leur organisation ».

Interrogé sur cette sortie du président de la République, Seidou Mbomba Njoya a soufflé le chaud et le froid contre ses détracteurs. « Le Chef de l’Etat est un homme plein de sagesse. C’est la première fois que je l’entends faire une telle interpellation en direction des dirigeants du football. Je prends donc ses propos très au sérieux. Je le comprends comme un avertissement à tous ceux qui continuent à vouloir prendre notre football en otage. Quant à ce qui nous concerne, nous sommes ouverts au consensus, à la concertation, avec tous les acteurs de bonne foi dans le cadre du lancement du championnat professionnel, aussi dans le cadre de la finalisation des textes et du processus électoral » a-t-il déclaré.

Il a aussi réagi au sujet la mise sur pied par l’opposition, d’un Comité exécutif provisoire à l’issue d’une Assemblée générale de la Fecafoot tenue le 02 février dernier par visioconférence. « Je comprends qu’il y a de la volonté de certains acteurs d’entretenir l’atmosphère du KO qui leur profite. Mais, les décisions ont été prises par les organes compétents. Il s’agit du TAS, la FIFA, de notre gouvernement et même la justice camerounaise. Tous ont établi et reconnu la légitimité de la Fecafoot et des organes actuellement en fonction pour assurer la continuité de service. Cela ne plaît pas à tout le monde. C’est ici qu’il faut rappeler les propos du Chef de l’Etat, les uns et les autres doivent se ressaisir. Je le cite. Il n’y a aucune raison aujourd’hui pour que certains se braquent. On n’acceptera autour de la table que ceux qui ont des intentions louables, qui viennent discuter avec nous, avec bonne foi » a indiqué Seidou Mbombo Njoya, non sans révéler qu’une réunion est prévue cette semaine avec la Fifa pour valider le chronogramme des activités liées à la révision des textes et au calendrier du prochain processus électoral à la Fecafoot.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter