Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 05Article 612178

BBC Afrique of Thursday, 5 August 2021

Source: www.bbc.com

Covid : pourquoi Wuhan teste toute sa population contre le Covid-19?

La population de la ville chinoise sous test covid La population de la ville chinoise sous test covid

Les autorités de la ville chinoise de Wuhan vont commencer à tester l'ensemble de sa population, après qu'une poignée de cas positifs de coronavirus y ont été détectés.Wuhan a enregistré sept cas transmis localement - les premières infections locales depuis plus d'un an.Cette ville de 11 millions d'habitants s'est retrouvée sous les feux de la rampe après que le coronavirus y a été détecté pour la première fois en 2019.La Chine connaît actuellement l'une de ses plus grandes épidémies depuis des mois, avec 300 cas détectés en 10 jours.Une quinzaine de provinces du pays ont été touchées, ce qui a conduit le gouvernement à déployer des mesures de dépistage de masse et des restrictions de confinement.Les autorités ont attribué la propagation du virus à la variante Delta, très contagieuse, et à la saison du tourisme intérieur.

L'annonce faite à Wuhan est intervenue alors que la Chine a signalé 90 nouveaux cas de coronavirus mardi.

La Commission nationale de la santé indique que 61 d'entre eux étaient transmis localement, contre 55 la veille.

La Chine avait largement réussi à maîtriser le virus à l'intérieur de ses frontières.

Toutefois, cette nouvelle propagation, qui a été détectée pour la première fois parmi les travailleurs d'un aéroport très fréquenté de Nanjing, a suscité des inquiétudes.

Les autorités ont testé à trois reprises les 9,2 millions d'habitants de Nanjing et imposé un confinement à des centaines de milliers de personnes.

Mais au cours du week-end, les projecteurs se sont tournés vers la destination touristique populaire de Zhangjiajie, dans la province du Hunan, où un grand nombre des derniers cas sont apparus.

On pense que des voyageurs en provenance de Nanjing ont récemment visité la ville.

Les autorités sanitaires se sont concentrées sur un théâtre de Zhangjiajie et tentent maintenant de retrouver les quelque 5 000 personnes qui ont assisté aux représentations et sont ensuite rentrées dans leur ville.

"Zhangjiajie est devenu le nouveau point zéro de la propagation de l'épidémie en Chine", indique aux journalistes Zhong Nanshan, le principal expert chinois des maladies respiratoires.

La nouvelle épidémie a également atteint la capitale Pékin, la ville ayant signalé plusieurs infections transmises localement.

Campagne de vaccination

Plusieurs provinces font déjà vacciner les élèves, mais la pression est forte pour atteindre l'objectif du gouvernement, qui est de faire vacciner 80 à 85 % de la population d'ici la fin de l'année.

Cependant, les médias locaux ont fait part de leurs doutes quant à l'efficacité des mesures de prévention actuelles pour combattre le virus.

Les experts cités ont déclaré que l'épidémie était sous contrôle, mais que des efforts supplémentaires étaient nécessaires pour "combler les lacunes" dans la lutte contre le virus, en plus des vaccinations et de la distanciation sociale.

La dernière épidémie a débuté à Nanjiang, dans la province orientale du Jiangsu, avant de se propager vers la destination touristique de Zhangjiajie, dans la province centrale du Hunan.

De là, les touristes ont transporté le virus dans au moins une douzaine de villes, dont de grands centres comme Pékin et Chongqing.

La ville de Yangzhou, qui se trouve également dans le Jiangsu et compte plus de 4,5 millions d'habitants, a été soumise à des restrictions après la détection de 40 cas.

On pense qu'une femme de 64 ans, qui a voyagé de Nanjiang à Yangzhou et s'est rendue dans des salons populaires pour jouer aux cartes, est responsable de la flambée des cas dans la ville.

Elle fait actuellement l'objet d'une enquête de police pour avoir caché son itinéraire de voyage aux autorités.