Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 10Article 612946

BBC Afrique of Tuesday, 10 August 2021

Source: www.bbc.com

Covid : les symptômes de la maladie ne durent pas chez les enfants

Les scientifiques espèrent que ces résultats rassureront les familles. Les scientifiques espèrent que ces résultats rassureront les familles.

Une bonne nouvelle pour les parents. Les enfants qui tombent malades à cause du coronavirus présentent rarement des symptômes à long terme, la plupart se rétablissant en moins d'une semaine, selon une étude.

L'étude a porté sur 1 734 enfants, âgés de cinq à 17 ans, qui ont été signalés comme ayant développé des symptômes et testés positifs pour Covid entre septembre 2020 et février 2021.

Les scientifiques du King's Collège de Londres affirment que si un petit groupe peut souffrir d'une maladie prolongée, ils sont "rassurés" que ce nombre soit faible.

Les maux de tête et la fatigue sont les symptômes les plus courants.

Un expert du "Royal Collège of Paediatrics and Child Health" a déclaré que les données reflètent pratiquement ce que les médecins voyaient dans les cliniques.

Selon les recherches, beaucoup de ceux qui sont infectés ne développent pas de symptômes et ceux qui le sont ont tendance à avoir une maladie légère.

Cette étude évaluée par des pairs, publiée dans la revue Lancet Child and Adolescent Health, a voulu comprendre comment le coronavirus affecte les enfants et comment il se compare à d'autres maladies respiratoires.

Elle a utilisé les données fournies par les parents ou les soignants à l'application britannique Zoe Covid Study.

Selon les chercheurs, il est très difficile de savoir combien d'enfants ont été infectés au cours de cette période, car les quatre nations britanniques enregistrent les données différemment, mais ils estiment que plus de 400 000 enfants et jeunes ont été testés positifs.

Moins d'un enfant sur 20 (4 %) a présenté des symptômes pendant quatre semaines ou plus, et un sur 50 (2 %) pendant plus de huit semaines.

Les symptômes les plus courants étaient les maux de tête et la fatigue. D'autres comprenaient des maux de gorge et une perte d'odorat.

Les chercheurs ont noté qu'en moyenne, les enfants plus âgés ont été malades pendant un peu plus longtemps que les enfants de l'école primaire.

Et ceux âgés de 12 à 17 ans mettant une semaine à se rétablir alors que chez les plus jeunes, la maladie va durer cinq jours.

Les scientifiques espèrent que ces résultats rassureront les familles.

Écouter les familles

L'équipe a également examiné un nombre égal d'enfants qui présentaient des symptômes mais dont le test de dépistage du Covid était négatif.

Seuls quelques enfants - 15 sur 1 734 - ont présenté des symptômes pendant au moins 28 jours, soit moins de 1 sur 100.

Emma Duncan, professeur d'endocrinologie clinique au King's College de Londres, qui a participé à la recherche, a déclaré que le "message à retenir" était le suivant :"Les enfants peuvent-ils avoir une maladie prolongée après un Covid-19 ? Oui, c'est possible, mais ce n'est pas courant et la plupart de ces enfants s'améliorent avec le temps.

"Les enfants peuvent également présenter des symptômes prolongés à la suite d'autres maladies. Donc, nous devons nous occuper de tous les enfants qui ont des maladies prolongées, qu'il s'agisse de Covid-19 ou d'une autre maladie."

Le Dr Michael Absoud, consultant en neurohandicap pédiatrique à l'hôpital pour enfants Evelina London et auteur principal de l'étude, affirme qu'il est important d'écouter les familles qui disent que leurs enfants présentent des symptômes.

"Si vous êtes inquiet pour votre enfant, la première chose à faire est d'aller voir votre médecin généraliste et de lui décrire vos symptômes particuliers", explique-t-il.

"Il pourra vous fournir des informations ou vous orienter vers un pédiatre. Il est important de se rappeler qu'il peut y avoir autre chose qui se passe."

Le docteur Liz Whittaker, responsable des maladies infectieuses au Royal College of Paediatrics and Child Health, qui n'a pas participé à la recherche, a déclaré : "Cette étude est rassurante pour la majorité des enfants et des jeunes qui développent une infection par le virus Sars-CoV-2, et reflète ce que les pédiatres constatent.

A voir aussi: