Vous-êtes ici: AccueilSport2021 04 17Article 590338

Sports News of Saturday, 17 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Coupe du monde 2022: qui se cache derrière tous ces acharnements contre le Qatar?

Depuis quelques jours, il est constaté une forme d'acharnements médiatique, notamment, la diffusion de fausse informations sur les réseaux et même des médias dits responsables contre le Qatar, pays organisateur de la Coupe du monde de football en 2022.

Ces attaques qu'il conviendrait d'appeler 'des mauvais tirs groupés', selon des observateurs, vise à discréditer le Qatar qui réalise l'exploit d'organiser pour la première fois une coupe du monde au Moyen-Orient et dans un pays musulman. Un fait historique qui attise en effet, la convoitise y compris de certains pays du moyen orient qui sont censés soutenir leur voisin.

Les attaques des ennemis de l'organisation de la Coupe du monde 2022 accusent le Qatar de non-respect des droits de l’homme. Or, sur ce plan, le Qatar a lancé et mis en œuvre efficacement plusieurs réformes des droits de l'homme et des droits du travail que la Confédération syndicale internationale (CSI), l'Organisation internationale du travail (OIT) et même la Commission des droits de l'homme des Nations Unies ont validé. Ce qui n'est pas le cas de l'Arabie saoudite pour ce qui est du mauvais traitement envers les Africains. L'Arabie saoudite a tué et démembré le journaliste Jamal Khashoggi et a rassemblé et détenu des migrants africains sous prétexte de poursuivre le confinement du Covid-19.

La Confédération syndicale internationale (CSI), branche Afrique faitière de 110 centrales syndicales nationales affiliées dans 52 des 54 pays africains et qui a été sans indulgence vis-à-vis de Doha en matière de respect des droits de l’homme, n’a pas caché son satisfécit face aux progrès réalisés. Le Qatar, rappelle CSI Afrique, a mis en place, une Commission pour revoir le taux de salaire minimum national. et pour cause, les migrants dont les employeurs fournissent du logement et repas vont percevoir un salaire minimum de 1000 QAR, environ 274$USD. Ceux sans logements devront être à 410$ USD.

'Nous exhortons les autres pays du Moyen-Orient et les États du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à imiter ces actions du Qatar afin que la dignité humaine et professionnelle des travailleurs migrants puisse être sécurisé', avait écrit le 7 septembre 2020, le Secrétaire général de CSI Afrique, Kwasi Adu-Amankwah.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter