Vous-êtes ici: AccueilSport2020 04 24Article 507643

Sports News of Friday, 24 April 2020

Source: Cameroon Info

Coupe du monde 2010: Alexandre Song fait de nouvelles révélations, Eto'o impliqué




Cette dernière est extraite d’une autre Live Session au cours de laquelle, l’ancien joueur de West Ham en Angleterre, a révélé des anecdotes croustillantes sur le 9 national.

Samuel Eto’o Fils, ange ou démon ! Derrière le légendaire sourire de l’ancien goléador des Lions Indomptables du Cameroun, se cache-t-il un être égocentrique, imbu de sa personne et mégalomaniaque ? Les internautes camerounais qui ont assisté aux dernières «Live Session» de son ancien coéquipier en sélection, Alexandre Song, sur le réseau social Instagram, se posent sans aucun doute cette question.

Habituellement peu disert sur son aventure en équipe nationale du Cameroun, l’ancien joueur d’Arsenal a décidé ces derniers jours, de faire des révélations croustillantes concernant le management alambiqué des Lions Indomptables et l’emprise malsaine de certains cadres de la sélection sur l’équipe au moment où il y évoluait.

Des confessions qu’il distille sous forme de «Live session» sur les réseaux sociaux, au cours desquelles il converse avec certains de ses proches. Les anecdotes du champion d’Espagne 2013 avec le FC Barcelone concernent surtout Samuel Eto’o, qu’il désigne lors de ces conversations publiques, sous le pseudonyme du «Bantou», et tournent autour du mondial 2010 en Afrique du Sud. C’est notamment le cas dans une capsule de l’un de ses instants-vérités, qui a été diffusée sur Facebook le 22 avril 2020.

Dans ce nouvel élément, il révèle que le meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations de Football «arrivait quelque fois en sélection avec une forte délégation de personnes dont la présence n’était pas indispensable au sein de la tanière. Qu’Il lui arrivait même de venir accompagner d’un homme en tenue et armé».

A en croire Alexandre Song, la plupart des joueurs n’aimait pas l’attitude dédaigneuse qu’affichait le quadruple ballon d’or africain au sein de la tanière en 2010 pendant le mondial sud-africain et bien après. Cependant, personne n’osait le lui dire en face. Tous le craignaient, renchérit-il. Mais contrairement aux autres joueurs, Alexandre explique qu’il n’est pas un homme qui se laisse marcher sur les pieds. Ce caractère l’a d’ailleurs amené à se confronter plusieurs fois avec Samuel Eto’o qui ne supportait pas que son autorité soit contestée, indique-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter