Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 09Article 612772

BBC Afrique of Monday, 9 August 2021

Source: www.bbc.com

Conflit israélo-palestinien: un photographe de Gaza espère que le boom de l'art numérique permettra de récolter des fonds pour l'aide humanitaire

Il dit qu'il a pris cette photo afin de raviver un sentiment d'espoir pour l'avenir. Il dit qu'il a pris cette photo afin de raviver un sentiment d'espoir pour l'avenir.

Un photographe de Gaza a mis aux enchères une photo numérique prise lors du récent conflit entre les militants palestiniens et Israël, pour un prix de départ de 1 million de dollars (720 000 livres sterling), dans un effort novateur, bien que très spéculatif, pour collecter des fonds d'aide indispensables pour les enfants du territoire.

"J'ai pris quelques photos de Céline - une fillette de deux ans - le premier jour de l'Aïd al-Fitr pendant le conflit à Gaza en mai", raconte Shaban El Sousi. "J'ai été surpris qu'en quelques heures, la photo soit devenue virale et ait attiré l'attention dans le monde entier".

Shaban est un jeune Gazaoui qui travaille comme photographe indépendant. Il aime capturer ce qu'il appelle les moments doux-amers de sa ville natale, Gaza City.

La photo de Céline tenant une poupée dans les ruines de la tour qui a été détruite par les frappes aériennes israéliennes à côté de sa maison familiale a clairement touché une corde sensible.

Des célébrités arabes comme la superstar libanaise de la pop Haifa Wehbe et l'actrice égyptienne Yasmin Abdulaziz l'ont partagée. Les médias internationaux ont également repris l'image.

"Cette nuit-là, nous avons assisté à des scènes d'effondrement de bâtiments, de voitures en feu, avec les cris d'enfants et de leurs mères - et de nombreux blessés", se souvient Shaban.

Il dit qu'il a pris cette photo afin de raviver un sentiment d'espoir pour l'avenir.

Maintenant, son objectif est de transformer cet espoir en quelque chose de plus concret, non seulement pour lui et Céline, mais aussi pour les organismes d'aide à Gaza.

M. Shaban indique que la moitié du produit de la vente aux enchères d'un jeton non fongible (NFT) de l'image - essentiellement un actif numérique qui donne à l'acheteur la propriété de l'image grâce à son code unique - sera versée à l'Unicef et au Fonds de secours aux enfants de Palestine. Le reste sera partagé entre lui-même et la famille de Céline.

Les deux organisations ont exprimé leur soutien à la vente aux enchères, affirmant que de tels fonds sont désespérément nécessaires.

L'Unicef a déclaré à la BBC que son objectif actuel est de réunir 50 millions de dollars (36 millions de livres sterling). Plusieurs semaines après le conflit, les besoins des enfants de Gaza restent aussi critiques que jamais.

Mais on peut s'interroger sur le réalisme des chances d'atteindre l'objectif de la vente aux enchères d'un million de dollars en crypto-monnaies, quel que soit l'impact de la photo originale sur les réseaux sociaux.

Il ne fait aucun doute que le marché des NFT est en pleine croissance, notamment chez les jeunes collectionneurs qui ont grandi dans le monde numérique

Jason Bailey, expert en la matière et fondateur du site Artnome, affirme qu'il n'est plus surpris lorsque des NFT se vendent à 1 million de dollars ou plus.

"Nous devrions probablement commencer à penser au format NFT comme à un travail sur toile ou sur pierre - en ce sens que rien dans le fait d'être un NFT ne fait monter ou descendre le prix. De plus en plus, seule l'œuvre d'art, associée à la réputation de l'artiste, comptera."

Ambition démesurée ou pas, Shaban affirme qu'en mai dernier, lui, sa famille et ses amis auraient pu perdre la vie. Mais aujourd'hui, grâce à une image qui peut s'élever au-dessus de la violence et de la douleur, il espère qu'ils sont en passe de renverser la situation et, avec un peu de chance, d'immortaliser une seule des histoires de Gaza..