Vous-êtes ici: AccueilSport2020 11 03Article 553720

Sports News of Tuesday, 3 November 2020

Source: lebledparle.com

Conflit LFPC-FECAFOOT: Roger Milla recadre Seydou Mbombo Njoya

Dans une posture légaliste, le plus vieux buteur de l’histoire de la Coupe du monde appelle la FECAFOOT à respecter la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS).


Dimanche 1er novembre 2020, en présence de Roger Milla, invité du général Pierre Semengue, président de la Ligue de football professionnel, le coup d’envoi de la saison d’Elite One 2020-2021 a été donné par la LFPC.

Réagissant à ce démarrage de la saison dans les colonnes du quotidien Le Jour hier lundi, l’Ambassadeur itinérant s’est prononcé sur la guéguerre qui continue d’opposer la Ligue et la fédération au sujet de l’organisation des championnats locaux. «Je crois qu’une affaire a été portée au TAS. Le TAS a rendu une sentence. Maintenant, la fédération doit se plier hein. Elle doit permettre à la Ligue d’organiser son championnat. Si la Fédération a signé ses contrats avec d’autres personnes là-bas et elle veut arracher le football camerounais, il faut qu’elle arrête ça ; nous voulons le football tel qu’on a vu ce soir (dimanche 1er novembre 2020,Ndlr). Nous sommes fiers de ce que ces enfants ont présenté comme spectacle sur le terrain. Il faut les respecter ; les laisser jouer, les honorer ; ils méritent», a réagi l’ancien buteur des Lions indomptables.

Le match d’ouverture Panthère du Ndé-Coton Sport de Garoua (0-2) a été arbitré par des officiels équato-guinéens pour la simple raison que la FECAFOOT n’a pas daigné désigner des arbitres pour ce match. Une situation qui certes désole Roger Milla, mais également, envoie un signal fort à la FECAFOOT. «On n’est pas content d’en arriver là. Mais, c’est pour vous dire que si la fédération ne donne pas les arbitres, d’autres pays peuvent nous envoyer des arbitres. Le Cameroun est un pays respecté au football. Je ne vois pas un arbitre étranger refuser de venir arbitrer un match au Cameroun. C’est un bon exemple pour dire à la Fédération que si elle ne désigne pas des arbitres pour notre championnat, d’autres viendront arbitrer», poursuit le héros camerounais au mondial 90.

Il convient de préciser que la FECAFOOT dans un communiqué faisant suite à une Assemblée générale tenue hier dans son siège à Yaoundé, a affirmé ne pas légitimer le lancement du championnat effectué dimanche par la ligue.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter