Vous-êtes ici: AccueilSport2021 03 29Article 584584

xxxxxxxxxxx of Monday, 29 March 2021

Source: Ecomatin.net

Ce que cache l'affaire des 238 millions que la Fecafoot doit à Clarence Seedorf

Cette ardoise représente des dommages et intérêts cumulés de 226 millions de FCFA au 28 février 2021, outre des pénalités de 11,9 millions de FCFA, à payer avant le 13 mars prochain. Dans le cas contraire, le pays pourrait écoper d’une suspension de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa).

Limogé abusivement de son poste de sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun en juillet 2019, le Néerlandais Clarence Seedorf devrait toucher des émoluments s’élevant à près de 240 millions de FCFA en guise de réparation. Au lendemain de son limogeage, il avait saisi la commission du statut du joueur de la Fédération internationale de football association (Fifa), pour dénoncer un « licenciement abusif », et exigé au passage des dommages et intérêts de plus 1,3 milliard de FCFA.

Cette commission lui a donné gain de cause le 29 mai 2020, et a plutôt revu ses prétentions à la baisse, autorisant le Cameroun à lui verser dans un premier temps la somme de 316 000 euros, soit 206.812.520 (Deux cent six millions huit cent douze mille cinq cent vingt Francs CFA). En sus de 5% d’intérêts du salaire qui lui était dû mensuellement (65 000 euros = 42,6 millions de FCFA), à compter du 29 mai 2020, jusqu’à la date du paiement effectif du montant sus-évoqué. Et au 28 février 2021, ils s’élèvent à plus de 19 millions de FCFA.

Ultimatum de la Fifa

Ces chiffres sont contenus dans un document envoyé à la Fecafoot en octobre 2020 par la Commission du Statut du joueur de la Fifa, laquelle lui donnait un délai 30 joueurs pour s’acquitter de cette obligation. Après expiration de cette première échéance, alors que la Fecafoot n’avait toujours pas procédé au paiement dû à Clarence Seedorf, le dossier sera transmis à la Commission de discipline de la Fifa. A son tour, celle-ci a saisi la fédération camerounaise le 11 février 2021, pour l’enjoindre de régler cette ardoise dans un délai de 30 jours, conformément aux sanctions pécuniaires contenues dans la correspondance d’octobre 2020. A cela, s’ajoutent des pénalités dues au retard de ce paiement, qui s’élèvent à 20 000 Francs Suisse, soit 11,9 millions de FCFA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter