Vous-êtes ici: AccueilSport2021 07 21Article 609313

BBC Afrique of Wednesday, 21 July 2021

Source: www.bbc.com

Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya : voici 4 choses à savoir sur lui

Il était à l'aise aussi bien en français, en anglais, en araméen, en lingala ou en swahili. Il était à l'aise aussi bien en français, en anglais, en araméen, en lingala ou en swahili.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya est mort à l'âge de 81 ans. Il avait été évacué dans un état critique six jours plus tôt en France. Ses funérailles auront lieu mercredi à la cathédrale de Kinshasa. Que peut-on retenir de cette figure importante de l'histoire contemporaine de la RD Congo ?

"Que les médiocres dégagent !"

De nombreux Congolais se souviennent de lui comme d'un champion des droits de l'homme et d'un critique acharné des différents gouvernements post-indépendance depuis 1960.

Les résultats des combats de Laurent Monsengwo Pasinya ont commencé à se faire sentir sous le régime de l'ancien président Mobutu Sese Seko dans les années 1990.

La même année, il initie un mémorandum demandant plus de libertés au maréchal Mobutu, qui était au pouvoir depuis 30 ans sous un régime monopartite.

A ce titre, il est considéré par une partie des congolais comme celui qui a poussé le pays vers ses premiers pas démocratiques.

Après Mobutu, le cardinal se montre critique face au pouvoir de Joseph Kabila.

En janvier 2018, Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, a marqué les esprits avec sa célèbre phrase adressée aux autorités de l'époque au lendemain de la brutale répression policière de la marche du 31 décembre 2017 : "Que les médiocres dégagent !"

Un polyglotte hors du commun

Le cardinal Laurent Monsengwo n'avait nullement besoin d'un interprète lors des rencontres au niveau international.

Il était à l'aise aussi bien en français, en anglais, en araméen, en lingala ou en swahili.

Ce prélat catholique parlait au total 14 langues tant nationales qu'internationales.

Un homme au grand cœur

Venir en aide aux démunis était l'une des priorités du cardinal Laurent Mosengwo Pasinya.

Un service d'hommage officiel a eu lieu mardi à Kinshasa au parlement. Ce lieu était très important pour le cardinal. C'est là qu'il a été ordonné archevêque il y a 41 ans par le pape Jean-Paul II.

Durant le service, la BBC s'est entretenue avec une jeune dame qui affirme que c'est le Cardinal qui a payé ses études universitaires.

Une autre personne a dit à la BBC que le Cardinal lui a demandé de continuer son œuvre c'est-à-dire d'aider les autres qui sont dans le besoin comme il l'a fait avec elle.

Selon les proches du prélat catholique, il est difficile aujourd'hui de compter le nombre de personnes que le cardinal a aidées, car il ne le faisait pas toujours au nom de l'église.

Une personnalité influente à Rome

Le cardinal Laurent Monsengwo a été créé cardinal par le pape Benoît XVI le 20 novembre 2010 au Vatican.

Il a aussi représenté le continent africain dans le collège des neuf cardinaux nommés par le pape François pour travailler sur la réforme de la Curie.

Le cardinal Monsengwo était un des proches conseillers du pape François jusqu'en décembre 2018.

Il est le premier Africain docteur en sciences bibliques.