Vous-êtes ici: AccueilSport2021 06 09Article 601249

Infos Sports of Wednesday, 9 June 2021

Source: Le Messager

Can de handball Dames: début en fanfare pour les Lionnes indomptables

Cameroun vs Kenya Cameroun vs Kenya

La sélection nationale féminine a démarré la compétition en battant à plate couture le Kenya hier mardi 08 juin au Palais polyvalents des sports de Yaoundé.

Domination outrageuse du Cameroun sur le Kenya. Pour une entame de compétition, les Lionnes ont démarré crinière au vent. Le score de cette première rencontre le témoigne à suffire (40 contre 16). C’est sous le regard du représentant personnel du chef de l’Etat, Henri Eyebe Ayissi, ministre des Domaines, du cadastre et des affaires foncières, que la sélection nationale Senior Dames a annoncé les couleurs de cette Coupe d’Afrique des nations (Can) qui se dispute à domicile. Griffes et crocs dehors, les félines n’ont fait que d’une bouchée leur premier adversaire de ce tournoi où elles ont juré de conserver le trophée. Face à une équipe du Kenya qui n’a même pas eu le temps de dérouler sa riposte devant les assauts répétés du pays hôte, la partie a viré à une ultra domination du Cameroun. Même si quelquefois, la zone des visiteuses était compacte, Gwladys Tchilo et ses camarades ne leur ont pas fait de cadeaux. C’est par des contre-attaques que les Lionnes ont marqué la quasi-totalité des buts. A mettre aussi à leur actif, ces enchaînements et ces combinaisons en pivot et de façon triangulaire pour dynamiter la zone adverse.

A la manœuvre, des cadres de cet effectif bien huilé à l’instar de Claudia Eyenga, Bénédicte Manga, Geny Feudji, Liliane Maffo Kamga… Que dire de la hargne d’Yvette Yuoh ? De quoi rassurer le sélectionneur du Cameroun qui ne s’est pas posé de questions avant de faire tourner son effectif. Si en début de rencontre les kényanes se sont montrées très timides, elles ont tenté de reprendre du poil de la bête en deuxième période en tentant d’inquiéter les camerounaises à travers quelques coups d’éclats sans grand danger.

Dans l’ensemble de la partie, elles ont manqué de rythme et de vivacité face aux Lionnes gonflées à bloc. C’est ce qui explique la succession de fautes dans la rencontre. D’ailleurs, l’ailier gauche de cette formation a fini par prendre un carton rouge. Le sélectionneur, irrité par la domination de l’adversaire, multipliait des changements pour trouver des formules qui vont le déstabiliser. Peine perdue. La machine camerounaise qui a bénéficié d’une préparation de haut vol, a mis la barre très haute. On attend la seconde rencontre.