Vous-êtes ici: AccueilSport2021 07 22Article 609577

Infos Sports of Thursday, 22 July 2021

Source: Le jour

Cameroun: les promoteurs des Championnats de vacances invités à se conformer

la plupart des promoteurs ou organisateurs de ces championnats de vacances n’observent aucune norme la plupart des promoteurs ou organisateurs de ces championnats de vacances n’observent aucune norme

Cet appel, qui concerne aussi organisateurs de sports pour tous, a été lancé par le Pr Narcisse Mouelle Kombi, jeudi dernier à Yaoundé.

C’est la saison des championnats de vacances. Dans tous stades des quartiers de nos villes, les championnats de vacances battent déjà leur plein. A défaut des stades aux dimensions homologuées, les compétitions se jouent, avec des règlements y afférents réduisant le nombre de joueurs par équipe. Parfois ce sont des championnats dits « Petits goals » très courus. De même, des groupes de personnes sont régulièrement ont visibles dans des carrefours et espaces ouverts les matinées et soirée, pour la pratique du sport de maintien. Certaines personnes le font en salle. Ces groupes ont généralement des coachs. Le ministre des Sports, le Pr Narcisse Mouelle Kombi, a fait une sortie sur cette question ce 16 juillet 2021, alors qu’il lançait les activités de sports loisirs vacances au gymnase multisports de Mfandena. « Je saisis cette occasion pour lancer un appel en direction de tous les promoteurs des activités de sports pour tous, à l’instar des championnats de vacances et autres opérations sportives de vacances, à veiller scrupuleusement au respect de la réglementation en vigueur », a-t-il déclaré. Avant de citer l’article 16 de la loi du 11 juillet 2018, portant organisation et promotion des activités physiques et sportives, qui dispose : « Seules les personnes qualifiées, reçues à l’examen d’habilitation et titulaires d’un agrément délivré par le ministre chargé des Sports, peuvent animer ou encadrer une activité physique ou sportive, à titre d’occupation principale ou secondaire, de façon habituelle, saisonnière ou occasionnelle ».

Le ministre des Sports a ainsi mis ses collaborateurs des services déconcentrés au travail. « Aussi bien, les services déconcentrés du ministère des Sports et de l’Education Physique doivent veiller au respect de ces exigences. Il y va de la bonne organisation des activités de loisirs sportifs et de la préservation de la santé et de la sécurité de tous les acteurs concernés impliqués, notamment en cette période charnière de vacances scolaires », a-t-il instruit.

Et à bien y regarder, l’on se rend compte que la plupart des promoteurs ou organisateurs de ces championnats de vacances n’observent aucune norme, quant au respect de la loi. Tout comme les personnes qui coordonnent la pratique de ce sport de maintien. Il s’agit pour ces promoteurs d’obtenir une autorisation du ministère des Sports, sur la base d’un cahier de charges bien défini, avec des éléments comme la police d’assurance que les organisateurs devraient souscrire pour couvrir les acteurs de ces compétitions. La sortie du ministre des Sports est probablement une alerte pour que les uns et les autres se conforment.