Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 19Article 597670

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 19 May 2021

Source: Le jour

Cameroun/Judo: punie pour avoir voulu défendre le drapeau

Jeanne Cécile Nkou Mballa a écopé d’une corvée d’une semaine pour avoir été en stage préparatoire aux Championnats d’Afrique sans l’aval préalable du directeur de l’Injs.

Coup dur pour la judokate Jeanne Cécile Nkou Mballa qui, depuis le 17 mai dernier, a écopé d’une sanction pour s’être absentée des cours à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) à Yaoundé. C’est à la suite d’un conseil de discipline Ad-hoc tenu le 17 mai 2021 dans l’enceinte de l’Injs, que cette décision a été prise. En effet, la jeune dame de 25 ans, qualifiée pour participer aux championnats d’Afrique seniors dames de judo, a dû s’absenter des cours afin de participer à un stage de préparation avec la Fédération camerounaise de judo (Fécajudo). Mal lui en a pris car, lors d’un contrôle de routine dans sa salle de classe (Paeps 3) le mardi, 9 mai 2021, la jeune dame était absente, et ce depuis la fin des examens d’entraînement le 24 avril 2021. Il est reproché à l’étudiante le « non-respect des procédures de participation aux compétitions sportives », tel qu’écrit dans le communiqué signé d’Ebal Menye, le directeur de l’Injs, le 17 mai dernier.

Voulant rattraper le coup, Jeanne Cécile Nkou Mballa a saisi la Fécajudo qui a son tour, a tenté, le samedi 15 mai 2021, de rédiger une demande d’absence au profit de la concernée. Malheureusement pour elle, le samedi étant un jour non ouvrable, la requête n’a pas abouti. La jeune dame, convoquée au conseil de discipline, n’a pas nié les faits. « Elle a avoué qu’elle s’est régulièrement absentée des cours depuis la fin des examens d’entraînement, et qu’elle a participé aux entraînements avec un club de judo (Panther’s), autre que celui de l’Injs dans cette période, sans autorisation et cela au détriment de ses obligations de présence à l’Injs », peut-on lire dans le communiqué. Pour ce faire, Jeanne Cécile Nkou Mballa écope d’une corvée d’une semaine, allant du 17 au 21 mai 2021. « […] prenant compte du manque de respect à l’institution, la mesure conservatoire suivante a été prise au terme des délibérations du conseil de discipline Ad-hoc de ce lundi 17 mai 2021 : l’obligation pour l’intéressé de se soumettre à une semaine de corvée, allant du lundi 17 au vendredi 21 mai 2021, de 07 heures et 30 minutes à 09 heures et 30 minutes », précise la note. De plus, il y est ajouté qu’à la date du vendredi 21 mai 2021, une évaluation de l’exécution de ladite corvée aura lieu, question d’envisager ou non d’éventuelles mesures supplémentaires.

Alain Christian Kingue, le président de la Fécajudo, a dit regretter cette situation, qui prive cette athlète d’une occasion de se qualifier pour les prochains Jeux olympiques Tokyo 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter