Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 19Article 597652

Sports News of Wednesday, 19 May 2021

Source: Le Jour

Cameroun: 10 combats de boxe éducative annoncés à Yaoundé

En dehors de ces combats de boxe éducatives, il y aura la compétition amateur En dehors de ces combats de boxe éducatives, il y aura la compétition amateur

D’autres combats amateurs auront lieu samedi, 22 mai 2021 au Centre sportif « Hamza Graine de Boxeurs », situé au quartier Emana.


Issa Hamza, le promoteur du Centre éponyme, a choisi le canal d’une conférence de presse pour annoncer l’évènement que son association organise en faveur des jeunes camerounais. Le Centre sportif « Hamza Graine de Boxeurs », situé au quartier Emana, en face de l’hôpital Deo Gracias, à Yaoundé, a cette particularité de former les jeunes de 8 à 16 ans filles et garçons à la boxe éducative. Il s’agit d’un concept implémenté par Issa Hamza, l’ancien Champion du Monde des poids Welters, dès son retour au Cameroun. 10 combats de boxe éducative sont prévus samedi, 22 mai prochain, dans ce centre. « C’est la première édition. Les combats vont permettre aux jeunes d’émerger. Ce n’est pas seulement le Camp de l’Unité ou le Centre de jeunesse qui va permettre aux jeunes d’évoluer. De notre côté, nous pouvons apporter notre appui multiforme. Les jeunes pourront faire étalage de ce qu’ils ont acquis dans le Centre de formation Hamza Graine de Boxeurs. Il y a d’autres clubs qui viendront d’ailleurs prendre part à cette compétition des jeunes, pour leur permettre de s’évaluer », a indiqué Issa Hamza.

En dehors de ces combats de boxe éducatives, il y aura la compétition amateur. « Il y aura aussi des boxeurs amateurs pour sept combats, qui vont essayer de passer leurs gants rouges, pour leur permettre aussi d’avoir une visibilité au niveau national, afin de pouvoir intégrer l’équipe nationale. Il y aura des entraîneurs, puisque la fédération camerounaise de boxe est conviée à cet événement. Nous n’organisons pas d’activité sans y convier la tutelle. Les jeunes auront ainsi l’opportunité de s’exprimer devant les autorités et les membres de la Fédération camerounaise de boxe », explique le promoteur.

Cette compétition placée sous le thème « Jeunesse, déviation, lutte contre le Covid-19 et émergence du Cameroun », se déroulera de 14h à 18h. Issa Hamza, qui a pour seul soutien, la Fédération camerounaise de boxe sur le plan technique, tient à développer son projet à travers les autres régions du Cameroun, de par son expérience. « J’ai été lauréat en 2016, trois ans à peine sur le territoire français. C’était à l’occasion des appels à projets de budgets participatifs 2016. Cette association a été créée en 2013 et en 2016, j’ai été sur le podium. J’ai beaucoup d’initiatives à développer en faveur de la jeunesse camerounaise. Ce que j’ai fait en France, je souhaite faire la même chose au Cameroun. Je dois implémenter ce concept chez les jeunes, parce que le Cameroun a besoin de moi. L’Etat ne me soutient pas. Mais, je suis un guerrier. Je suis chevalier de l’Ordre de la valeur décerné par le chef de l’Etat. Aujourd’hui, en tant que champion du monde, avec tout le parcours que j’ai fait, j’ai eu des difficultés ; ce n’était pas facile pour moi. Je me suis en sorti, parce que je suis Champion du monde. Dans mon pays, je dois inculquer la même mentalité aux jeunes. Je suis un tenace. Et de par cela, je crois que j’atteindrai mon objectif avec la jeunesse camerounaise », croit-il savoir. Le rendez-vous est pris pour samedi prochain, sur un nouveau ring construit en planches.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter