Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 06Article 612358

Infos Sports of Friday, 6 August 2021

Source: www.camerounweb.com

CONFIDENTIEL: Samuel Eto'o candidat à la présidence de la FECAFOOT

• Samuel Eto'o a déjà entamé les consultations en vue de son élection

• Les relations entre Seidou Mbombo Njoya et Eto'o ont pris un coup

• Plusieurs autres candidatures sont signalées


Ce qui circulait depuis quelques semaines comme une rumeur devient peu à peu une clameur. L'emblématique capitaine des Lions Indomptables, Samuel Eto'o Fils sera candidat au poste de président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Selon une source CamerounWeb proche du joueur, ce dernier a déjà entamé les consultations en vue de son élection. La même source précise que cette candidature a jeté du froids dans les relations entre Samuel Eto'o et l'actuel patron de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya.

En juillet dernier, nos confrères du site Journal du Cameroun annonçait déjà les couleurs.
« Comme Didier Drogba en Côte d’ivoire, Samuel Eto’o a décidé de se jeter dans le grand bain. Il n’a échappé à personne que lors de sa tournée nationale en début d’année 2021, Samuel Eto’o, rusé qu’il est, a surtout rencontré les personnalités issues du monde du football. Seidou Mbombo Njoya, dont Samuel Eto’o ne s’est pas caché pour financer son « élection » a vu d’un mauvais œil la pré-campagne de son parrain d’hier », avait révélé le journal en ligne.

Plusieurs candidatures sont signalées notamment celles de l'ancien international Géremi Njitap et Seidou Mbombo Njoya, le président sortant.

Pourquoi le président de la Fecafoot et son secrétaire général ont failli se bagarrer

Rien ne va plus au sein de la tour de Tsinga entre le Président de la Fédération Camerounaise de Football, Seidou Mbombo Njoya et son Secrétaire General Benjamin Didier Banlock. Au cœur de la guéguerre, Seidou Mbombo Njoya soupçonne son secrétaire général de s’être rallié à l’international Samuel Eto’o pour le porter à la tête de la Fecafoot. Depuis qu’il a eu cette conviction, Seidou Mbombo Njoya n’a jamais digéré ce soutien de son Secrétaire général à Samuel Eto’o. Un soutient qu’il considère comme une trahison et a décidé de réduire ses contacts avec celui qui s’est allié avec son adversaire. Lundi dernier, en soirée. Au cours d'une réunion, au siège de la Fédération Camerounaise de Football qui a eu lieu à Tsianga dans le deuxième arrondissement de la capitale politique camerounaise, après un échange houleux, les deux hommes ont failli en arriver aux mains. Les témoins racontent que ce n’est que grâce à l’intervention des participants à la réunion que Seidou Mbombo Njoya et son Secrétaire General n’ont pas fini avec les mains.

Fin de parcours pour le Secrétaire général

Plusieurs sources affirment que les jours du SG seraient désormais comptés. Suite à ce que, certains proches du Président Seidou, qualifient d'affront de trop. Affront qui tiendrait du fait que Benjamin Didier Banlock, tirerait les ficelles dans l’ombre pour que le comité d’éthique n’adopte pas l’amendement qui écarterait les candidats ayant double nationalité. Un amendement qui viserait principalement Samuel Eto’o qui a également un passeport espagnol.