Vous-êtes ici: AccueilSport2021 01 19Article 568136

Sports News of Tuesday, 19 January 2021

Source: camfoot.com

CHAN 2021 : pas de vainqueur entre l’Ouganda et le Rwanda

C’était un derby de l’Est de l’Afrique qui se profilait à l’horizon au Stade de la Réunification de Douala ce lundi alors que les Cranes de l’Ouganda croisaient le fer aux Awavubi du Rwanda. Il y a quatre ans, Johnny McKinstry emmenait le Rwanda en quarts de finale de cette compétition. Il était encore derrière le banc pour cette rencontre, mais dans la peau de l’adversaire du Rwanda. Mais cette parfaite connaissance des Awavubi ne servira pas le technicien nord-irlandais, à tout le moins pas au début de la rencontre, puisque ce sont les Rwandais qui débutent la partie en force.

Les occasions se multiplient en faveur des Guêpes et elles semblent pouvoir piquer à tout moment.

A la demi-heure de jeu, Muhadjiri Hakizimana se crée à lui tout seul l’une des plus belles occasions de la première période. Servi après le mileu de terrain, l’attaquant des Amavubi se débarrasse des défenseurs adversaires devant lui, avant de trouver la barre transversale sur une frappe sèche à 25 mètres des buts des Uganda Cranes. Le jeu est rwandais.

Juste avant la fin du premier acte, centre du latéral Fitina Omborenga et tête du capitaine Jacques Tuyisenge au deuxième poteau. La tentative de remise en jeu du ballon est manquée.

Le sélectionneur des Amavubi, Vincent Mashami, qui mise sur ce premier match pour impulser une dynamique à son groupe et faire un pas vers la qualification, encourage son équipe.

De retour de la mi-temps, même scénario. Les Amavubi ont le contrôle du ballon. Mais pas pour longtemps. Comme si le discours de John McKinstry à la pause commence à faire son effet, les Ougandais sont plus inspirés. Ils ne se créent pas une seule mais quatre occasions sérieuses durant les dix minutes suivantes.

A l’heure de jeu, Abdu Kayondo lance une offensive depuis le milieu de terrain avant de tenter une frappe lointaine du pied gauche qui est contrée par la défense rwandaise. Le latéral ougandais donne des ambitions à son équipe. Le cafouillage lors du corner qui s’en suit, passe tout près de faire mouche. Le jeu est plus équilibré.

Quelques minutes plus tard, Kalisa Rachid de l’AS Kigali sort sur blessure. Il laisse sa place à Eric Nsabimana. Peu après cette sortie côté rwandais, l’Ouganda poursuit ses assauts répétés. Ce sont désormais les Cranes qui ont le ballon, mais les récupérations de balle de l’Ouganda, se soldent toutes par des ratés. Le score restera inchangé.

Pas de vainqueur pour ce deuxième match du groupe C. Le Maroc est en tête avec 3 points, suivi du Rwanda et de l’ouganda, un point chacun. Le Togo ferme la marche avec zéro point.

Réactions d’après match

Vincent Mashami, entraîneur du Rwanda : « Je félicite les deux équipes, on n’a montré qu’on pouvait gagner au moins deux occasions franches. On pouvait faire le break , empocher les trois points ,les jeunes ont pêchés au niveau de la finition. L’Ouganda est une grande équipe. On va essayer d’avoir une prestation aboutie la prochaine fois. »

John McKinstry, entraîneur de l’Ouganda : « Je félicite l’équipe du Rwanda , ils ont été des adversaires coriaces. Nous nous avons une jeune ,nous avons les moyens de hausser le niveau de jeu. On n’a manqué d’ambitions et d’animation offensive. Nous sommes satisfaits du résultat mais on sort de ce match avec des regrets. C’est à nous de nous mettre en question et surtout être conquérants »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter