Vous-êtes ici: AccueilSport2021 03 21Article 581767

Sports News of Sunday, 21 March 2021

Source: www.camerounweb.com

CHAN 2020 : les médecins et secouristes réclament leur salaire

Le Cameroun a réussi le pari de l’organisation du CHAN pendant cette période de pandémie. Après la célébration, place aux réclamations. L’équipe médicale qui a servi à Bependa dit n’avoir rien touché comme rémunération. Dans une lettre de dénonciation adressée à Boris Bertolt, ils racontent comment ils ont été maltraités.

« Depuis que le CHAN est fini, l'équipe médicale composée des secouristes de la croix rouge et des médecins qui ont travaillé dans les infirmeries des stades et dans les hôtels pour veiller sur les joueurs n'ont jamais été payés jusqu'à aujourd'hui.

Selon certaines dire on a choisi les personnes qu'on pouvait payer surtout les personnes qui ont la côte, mais toute l'équipe médicale avec qui nous avons travaillé au stade de Bepanda n'a rien reçu jusqu'à aujourd'hui.

Beaucoup de personnes ont perdu leurs emplois juste parce qu'ils sont venus travailler pour le CHAN et quittait le travail avant l'heure de fin.

On nous a traité comme si on suppliait seulement pour travailler à la CHAN. On nous faisait venir des heures avant le match et pour rentrer à 23h minuit chez nous. Et comme ration on nous chargeait les pains avec le saucisson comme si nous étions au deuil.

On nous mettait la pression et le travail était intense. Certains secouristes travaillaient en même temps dans les stades et à l'hôtel avec les joueurs. On travaille 1 journée à l'hôtel le soir on est au stade et on avait 1 jour de repos sans aller à l'hôtel mais on partait toujours au stade et 1 autres jours on était de garde à l'hôtel.
Malgré tous ces efforts, ils ne nous ont pas payé. C’est de la méchanceté »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter