Vous-êtes ici: AccueilSport2021 01 15Article 567179

Sports News of Friday, 15 January 2021

Source: Journal Du Cameroun

CHAN 2020: Paul Biya forfait, Joseph Dion Ngute titulaire au match d’ouverture.

Le coup d’envoi du tournoi de la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations 2021 sera donné ce samedi 16 janvier 2021 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, avec une affiche Cameroun – Zimbabwe. Selon nos sources, le président de la République Paul Biya a instruit son Premier ministre de présider la cérémonie d’ouverture.

Le président de la République du Cameroun, Paul Biya a récemment reçu en audience, au palais de l’Unité, le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Si rien n’a filtré de cette entrevue, l’on sait néanmoins que les deux hommes ont surtout parlé de la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) que le Cameroun accueille dès ce samedi 16 janvier et ceci jusqu’au 7 février 2021.

Cette compétition, déjà reportée à deux reprises, est l’une des priorités du chef de l’Etat, qui en avait fait un argument de campagne lors de sa réélection en octobre 2018. De sources bien introduites, le chef de l’Etat camerounais a instruit à son Premier ministre de présider la cérémonie d’ouverture.

L’attention de l’Afrique du football est donc focalisée sur l’organisation de la sixième édition du CHAN. Déjà reporté pour cause de covid-19, il est organisé dans le but de permettre au Cameroun de bien roder ses infrastructures avant l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations «?Can 2022?».

La quasi-totalité des 16 pays participants est déjà en terre camerounaise. Cependant, cette compétition se déroulera sans le malgache Ahmad, le président élu de la CAF. Suspendu de ses fonctions, ce dernier est remplacé par son premier Vice-président le Congolais Constant Omari qui est arrivé ce mardi 12 janvier en fin de matinée à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Il a été accueilli à sa descente d’avion par Seidou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football.

Au-delà de l’aspect sportif, l’organisation de ce tournoi par le Cameroun met fin à une bien longue attente : cela fera quarante-neuf ans (depuis la CAN 1972) que le pays de Roger Milla n’a pas organisé une compétition masculine d’envergure. Pour autant, en novembre 2016, le président Paul Biya avait présidé les cérémonies d’ouverture et de clôture de la CAN féminine.

Là, en l’espace d’un an, il aura la possibilité de tester sa capacité à organiser avant d’accueillir la prochaine édition de la CAN en janvier 2022. Jusqu’ici, le message des autorités camerounaises, relayé par la CAF, s’est voulu rassurant : les infrastructures sont bonnes, voire excellentes et donc… le tournoi sera forcément de qualité. On en jugera dès ce samedi 16 janvier 2021.

L’autre aspect, non négligeable, concerne le public. On se dirige, a priori, vers des stades au quart du public en raison de la Covid-19. A moins que la CAF, en accord avec les autorités camerounaises, n’autorise le Cameroun de faire le plein d’œuf, après la phase de poule, histoire que la fête du football africain ne soit pas trop triste…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter