Vous-êtes ici: AccueilSport2019 11 08Article 475486

Sports News of Friday, 8 November 2019

Source: Actucameroun.com

CAN U-23 : Rigobert Song serein comme jamais

La compétition n’étant pas inscrite dans le calendrier Fifa, plusieurs joueurs professionnels de l’effectif du Cameroun ne pourront pas rallier le sol égyptien, un déficit qui n’inquiète pas le sélectionneur des lionceaux.

Les malheurs n’ont pas fini de suivre la bande à Rigobert Song sur le chemin de la Can U-23 où le Cameroun participe pour sa toute première fois. D’abord, les Lionceaux n’ont pas pu peaufiner leur mise au vert avant d’embarquer pour l’Egypte à cause du manque de moyens financiers évoqué par la fédération camerounaise de football (Fecafoot). Le groupe est arrivé à Ismaïlia en pièces détachées pour se contenter d’une petite semaine d’entraînement collectif. Une arrivée émaillée de quelques absences fortes qui mettent le staff technique dans l’angoisse.

Sur les 21 initialement attendus, seuls 16 joueurs ont répondu à l’appel du sélectionneur. Ceci s’explique par le fait que la Can U-23 n’étant pas inscrite dans le programme des compétitions de la Fifa, il est difficile pour des clubs professionnels de libérer les joueurs. Il faut donc procéder par négociation bien avant auprès des dirigeants des clubs concernés comme l’ont fait certains Lionceaux à l’exemple du capitaine Samuel Oum Gouet, qui a dû trouver un terrain d’entente avec son club Altach en Autriche pour pouvoir se libérer le temps de la Can.



Par contre, nombreux sont les clubs qui n’entendent pas cette mélodie. L’OGC Nice avait auparavant dit un non catégorique pour le cas Ignatius Ganago devenu entre-temps un élément essentiel dans l’effectif de Patrick Vieira. Du coup Rigobert Song n’avait plus trouvé la peine de le convoquer parmi ses 21. Comme Oum Gouet et les autres, on espérait également pour Martin Hongla, mais le joueur polyvalent sera finalement bloqué par son club Royal Antwerp en Belgique. Idem pour toute la ligne défensive dont les deux centraux Gonzalez et Duplex Tchamba en plus des deux latéraux NouhouTolo et Kilama.

Une situation qui intervient au moment où il est quasiment impossible à la sélection de faire appel à d’autres renforts. Joint au téléphone par la rédaction, le sélectionneur national des lions U-23 du Cameroun se dit serein et travaille avec son staff pour trouver d’autres solutions tactiques. «Pour la rencontre de vendredi, le Ghana est un adversaire très sérieux mais il n ’est pas question de fléchir d’entrée dans cette compétition quels que soient les soucis qu’on rencontre», a laissé entendre Rigobert Song.

Il est également à noter que d’autres pays tels que le Sénégal, le Mali et le Ghana sont confrontés à la même situation. Seul l’Egypte a son effectif au complet. Des Pharaons qui ont l’avantage de sélectionner des joueurs locaux au regard de la taille du championnat hautement professionnel depuis des lustres. D’où certains observateurs avertis pensent que la Caf et Ahmad seraient en train de favoriser les égyptiens en maintenant la Can U-23 dans une période non officialisée par la Fifa.Un indice qui va à coup sûr fragiliser les autres nations qui ne comptent que sur leurs professionnels malheureusement retenus en club.