Vous-êtes ici: AccueilSport2021 03 23Article 582412

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 23 March 2021

Source: www.bbc.com

Art numérique : Comment j'ai vendu à 6 millions de dollars une vidéo gratuite de 10 secondes

Un géant blond gît sur la pelouse, entouré d'ordures. Vous ne pouvez pas voir son visage, mais il semble être Donald Trump.

Les gens passent devant lui en l'ignorant.

Des mots sont peints sur son corps : "loser", "boire du désinfectant", "pauvre type".

Un oiseau bleu (c'est celui de Twitter ?) se pose sur son épaule. L'oiseau ouvre son bec et l'émoticône du clown apparaît.

L'oiseau s'envole de la scène.

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

    L'homme qui possède des superanticorps contre le coronavirus Un journaliste de la BBC détenu au Myanmar Comment l'humanité a marqué la surface de la Terre Samia Suluhu Hassan devient la 1ère femme présidente de la Tanzanie L'agence européenne déclare qu'AstraZeneca est "sûr et efficace"
La vidéo dure moins que le temps nécessaire à la lecture des lignes ci-dessus : 10 secondes. Tout le monde peut le regarder gratuitement.

Mais l'investisseur américain Pablo Rodriguez-Fraile l'a achetée il y a quelques mois pour 60 000 dollars (33 100 300 FCFA) et vient de la vendre pour 6,6 millions de dollars (3 641 214 900 FCFA).

Ce qu'il a en fait commercialisé, c'est le certificat d'authenticité de la vidéo, une œuvre d'art numérique réalisée par l'artiste très recherché Beeple.

Un jour après avoir parlé à l'investisseur, une autre pièce de Beeple s'est vendue pour un montant record. Mais cette fois, elle a été vendue aux enchères à la célèbre maison de vente Christie's pour 69 millions de dollars américains (plus de 38 milliards FCFA).

    Ces banques américaines qui ne veulent plus de l'argent de leurs clients
Bienvenue dans le monde de l'art numérique, où les amateurs d'art et de commerce paient des millions pour des jetons non fongibles (NFT), identifiants uniques de propriété d'objets non physiques.

Les sceptiques disent que ce marché est gonflé et pourrait exploser à tout moment.

Dans une conversation avec BBC Mundo, Mme Rodriguez-Fraile parle de cette activité, de son fonctionnement et de ce que l'avenir peut réserver.

Marchés de l'art numérique

Le vrai nom de Beeple est Mike Winkelmann.

Avant qu'il ne fasse les gros titres après l'enchère de plusieurs millions de dollars chez Christie's, certains investisseurs avaient déjà l'œil sur lui.

Parmi eux, Pablo Rodriguez-Fraile, diplômé en économie de l'université Columbia de New York et investisseur dédié à la blockchain, la technologie qui a permis ce boom de l'art numérique.

    Que sont les NFT et pourquoi certains valent des millions ?
"Il existe plusieurs places de marché numériques où les artistes exposent leurs œuvres et où vous pouvez les acheter. La blockchain permet d'enregistrer que l'œuvre est vraiment l'œuvre originale de l'artiste", explique Rodriguez-Fraile à BBC Mundo.

L'investisseur révèle que c'est sur l'une de ces places de marché qu'il a rencontré Beeple.

"J'ai réalisé qu'il était hors du commun. Le leader absolu dans son secteur, le meilleur dans ce qu'il fait", dit-il.

Nifty Gateways est l'une de ces places de marché où les artistes numériques accrochent leurs œuvres avec une certification authentique.

"Beeple" y a publié son catalogue. Il s'agissait d'une vente aux enchères à laquelle tout le monde pouvait participer. J'ai fini par prendre ce clip de 10 secondes pour 66 000 dollars."

Cela s'est produit en octobre 2020.

Au cours des semaines suivantes, le jeune entrepreneur reçoit plusieurs offres pour le travail, mais il ne le vend pas au premier soumissionnaire. Il attend.

    Les "enfants de l'ère du digital" ont des quotients intellectuels inférieurs à ceux de leurs parents
"Maintenant, ma priorité n'est pas de gagner de l'argent. C'est pourquoi je l'ai vendu à la personne qui me semblait avoir le plus de poids. Quelqu'un avec un réel intérêt qui pourrait apporter plus de visibilité à ce monde de l'art numérique."

Il l'a vendu pour 6,6 millions de dollars.

Les gens paient-ils vraiment aussi cher juste pour le certificat d'authenticité ?

Oui, et depuis 2020, de plus en plus.

Qu'est-ce qu'un jeton et pourquoi les gens en achètent-ils ?

Le jeton est le nom donné à l'actif de valeur, dans ce cas le certificat.

Un actif fongible est quelque chose qui peut être échangé, comme l'argent. Si vous échangez un billet de 10 pesos contre deux billets de 5 pesos, il aura toujours la même valeur.

    ‘Éteignez votre caméra pendant les réunions en ligne’
Mais cet échange est impossible avec un actif non fongible. C'est-à-dire un jeton, qui possède des propriétés uniques qui ne peuvent être échangées contre autre chose.

Rodriguez-Fraile illustre cela par une analogie avec la Mona Lisa :

"Si vous prenez une photo de la peinture originale, avec le meilleur appareil photo possible, et que vous faites appel au meilleur peintre pour la reproduire exactement, elle sera très probablement parfaite, mais elle ne sera jamais celle de Léonard de Vinci."

La blockchain a rendu possible l'authentification d'une œuvre numérique et la protection de ce certificat, preuve irréfutable qu'il provient de l'artiste original.

Et cette information unique est celle contenue dans le jeton.

"Beaucoup de gens veulent juste gagner de l'argent avec ça, mais beaucoup d'autres paient ces prix parce que, comme dans l'art traditionnel, ils ressentent des connexions émotionnelles avec une pièce", explique l'investisseur.

Le boom médiatique

Il ne fait aucun doute que l'enchère de Christie's, la première pièce d'art numérique jamais proposée chez Christie's, a médiatisé le monde de la NFT.

Cependant, plusieurs marchés numériques font état depuis plusieurs mois de la croissance de cette tendance.

Les jetons non fongibles ne se limitent pas au monde de l'art.

En théorie, n'importe qui peut symboliser son travail et le vendre en tant que NFT.

Le 19 février, un mème animé de 2011 sur un chat a été vendu pour plus d'un demi-million de dollars.

    Ces personnes qui veulent envoyer des odeurs par le biais de votre télévision
Et le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, fait la promotion de la vente du NFT de son premier tweet, avec des enchères atteignant 2,5 millions de dollars (1 379 318 000 FCFA).

Toutefois, ce boom n'est pas sans susciter des critiques et des inquiétudes.

Au fur et à mesure que les transactions en crypto-monnaies sont exécutées, des doutes apparaissent quant à l'impact environnemental du maintien de la technologie blockchain.

Et d'autres dénoncent la constitution d'une bulle autour des NFT qui pourrait éclater à tout moment.

La mode du NFT va-t-elle passer ?

Quelques jours avant le record chez Christie's, la BBC a interviewé Beeple.

"Je crois honnêtement qu'il y aura une bulle. Nous pourrions y être en ce moment même", a-t-il reconnu.

D'autres voix sont encore plus sceptiques.

David Gerard, auteur de plusieurs livres sur la technologie, admet qu'il est vrai que "certains artistes gagnent de l'argent avec ces choses" mais que probablement quelqu'un d'ordinaire "n'y arrivera pas".

    L'entreprise controversée qui apprend la séduction aux hommes
Il a même affirmé que les personnes travaillant dans le domaine de la NFT sont des "escrocs".

"Les mêmes gars qui ont toujours été dans le coup essaient de créer quelque chose de magique sans valeur qu'ils peuvent vendre pour de l'argent", a-t-il dénoncé.

Charles Allsopp, ancien commissaire-priseur chez Christie's, ne voit pas non plus l'intérêt d'acheter des NFT.

"L'idée d'acheter quelque chose qui n'existe pas est tout simplement bizarre", a-t-il affirmé à la BBC.

Artistes du présent... et du futur

M. Rodriguez-Fraile fait valoir qu'il n'y a pas vraiment de différence entre un actif physique et un actif numérique. Ils ont une dynamique similaire. Les amateurs qui achètent la valeur unique de la pièce.

"Celui qui m'a acheté la vidéo pour 6 millions n'est pas fou. À l'avenir, elle sera mieux comprise. Je pense qu'à l'avenir, tout l'art sera symbolisé", déclare l'entrepreneur.

"Je pense que cette technologie permettra même aux artistes de notre génération d'être plus pertinents que ceux qui ont été laissés à l'écart de ce monde", prédit-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter