Vous-êtes ici: AccueilSport2019 10 08Article 473583

Sports News of Tuesday, 8 October 2019

Source: lionsindomptables.com

Ajara sauve encore les Lionnes

Les supporters des lionnes indomptables peuvent dire un grand merci à leur nouvelle buteuse maison. Ajara Nchout a de nouveau sorti son équipe d’une situation très difficile ce mardi à Kinshasa à l’occasion du 3eme tour retour des éliminatoires des Jeux Olympiques de Tokyo. Grâce à un but à la 80eme minute de jeu, l’attaquante de Valerenga a inscrit le but à l’extérieur qui permet aux lionnes indomptables malgré la défaite devant la RDC (2-1) de se hisser au 4eme et avant dernier tour. Retour sur cette rencontre qui a failli virer au drame à cause d’une équipe congolaise totalement transcendée.

Alain Djeumfa et ses pouliches de présentent à Kinshasa 4 jours après leur victoire 2 buts à 0 au match. Le sélectionneur décide de faire un seul changement dans son onze de départ. Suspendue à Yaoundé, Raïssa Feudjio réintègre le milieu de terrain en lieu et place de Geneviève Ngo Mbeleck (laissée au pays). Le trio d’attaque est toujours composée de la jeune Alexandra Takounda – Michaela Abam et Ajara Nchout.

Mais la partie démarre mal pour les camerounaises, dépassées par le sursaut d’orgueil des locales. Les congolaises déjouent les lionnes. A force de se présenter dans la surface de réparation camerounaise, elles finissent par ouvrir la marque. Sur une sortie manquée d’Annette Ngo Ndom, Isabelle Diakiese propulse le ballon dans les buts vides (1-0 après 15 minutes de jeu). La capitaine Augustine Ejangue et ses coéquipieres n’arrivent pas à réagir normalement. Elles confondent vitesse et précipitation. Affolées, elles oublient même de bien défendre. 38eme minute, Isabelle Diakiese dépose Caline Meffometou côté gauche de la défense camerounaise et adresse un centre en cloche à ses coéquipières d’attaque. La trajectoire de la balle trompe Ngo Ndom, ça fait 2-0 à la pause pour la RD Congo. Le public du stade des martyrs n’en revient pas. Les léopards dames frôlent l’exploit (encore un but et ce sera fait).

Merci Ajara !

Le début de seconde période est une copie collée de la fin de la première manche. Les congolaises gardent la possession du ballon. Alain Djeumfa lance Catherine Bengono en lieu et place d’Augustine Ejangue (47?) qui a écopé d’un carton jaune en première période. Cette dernière va se positionner en arrière gauche et Ndzana va remplacer Ejangue dans l’axe. Rien ne s’améliore, l’entraîneur camerounais injecte en Attaque la virevoltante Michelle Akaba en lieu et place de Michaela Abam, totalement transparente sur cette rencontre comme presque toute l’attaque. Ce deuxième changement redonne de l’élan aux lionnes qui commencent à poser le jeu. Mais elles jouent de maladresse par la suite. A l’image de ce face à face loupé d’Ajara Nchout qui s’est retrouvée étrangement seule face à la gardienne adverse (73eme minute de jeu). Le but salvateur viendra à la 80eme minute. Sur une passe complètement envoyée dans les airs d’Alexandra Takounda, Ajara Nchout saute plus haut que tout le monde dans la surface de réparation et inscrit le but à l’extérieur qui enterre les espoirs congolais. Rien ne sera plus inscrit par la suite. Les camerounaises se qualifient sur le fil 3 buts à 2 sur l’ensemble des deux rencontres et filent au 4eme et avant dernier tour où les attendent la Côte d’Ivoire (tombeuse du Nigeria).

Précisons que les Eliminatoires de la zone Afrique offriront un 5eme tour où on retrouvera les deux vainqueurs du 4eme tour. Le gagnant ira directement à Tokyo et le perdant à ce moment croisera le représentant de la zone CONMEBOL, le Chili pour arracher son ticket dans un barrage intercontinental.