Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 19Article 549910

Health News of Monday, 19 October 2020

Source: Cameroon Info

Œuvres sociales de l’armée: le Centre de recherche en Santé de l’Armée se dévoile

C’était à l’occasion d’une visite de Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, le jeudi 15 octobre 2020.

Le jeudi 15 octobre 2020, Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, est allé s’enquérir du fonctionnement du Centre de recherche en Santé de l’Armée (CRESAR). Il s’agissait d’une visite de travail, organisée dans le but d’en apprendre davantage sur la plateforme technique de la structure, ainsi que les actions qu’elle mène dans le cadre de la riposte nationale contre la pandémie de coronavirus.

«Né en 2000, le CRESAR a pour mission principale d’effectuer des recherches et des diagnostics biomédicaux au profit des forces de défense, de leurs familles ainsi que l’ensemble des camerounais. Un travail réalisé grâce à sa plateforme technique composée de 8 laboratoires de biologie moléculaire, de deux laboratoires de diagnostic biomédical, d’une usine de production d’azote liquide, d’une salle de stockage d’échantillons et d’un générateur électrique automatique», lit-on dans les colonnes de CameroonTribune, dans édition en kiosque le vendredi 16 octobre 2020.

Depuis peu, le Cresar a acquis un nouveau statut en dehors de celui de laboratoire militaire de recherche. Suite à des instructions données par le président de la République, Paul Biya, la structure de recherche va également devenir un laboratoire de diagnostic biomédical. D’ailleurs, des équipements nécessaires à cette transformation ont été commandés, et ont même déjà été acheminés au Cameroun il y a quelques jours.

Pour ce qui est de la lutte contre le coronavirus «le CRESAR sert de laboratoire de référence pour tester les populations. Il a également élaboré des propositions de lutte contre la pandémie. Dans le domaine de la surveillance des infections, elle a permis de confirmer l’épidémie de variole du singe entre 2014 et 2016, et a également confirmé le diagnostic de la grippe aviaire en 2016», indique le journal que dirige Marie Claire Nnana.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter