Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 03 27Article 501565

General News of Friday, 27 March 2020

Source: www.camerounweb.com

une romancière française dévoile 'le vrai visage du régime de Paul Biya' dans son livre

Avec son nouveau roman 'Cette inconnue', Anne-Sophie Stefanini ausculte le Cameroun à travers son présent et les silences pesants de son histoire. Dans cet ouvrage qui est son troisième oeuvre, la romancière française sonde surtout l’âme du Cameroun et révèle un peu du vrai visage du régime de Paul Biya.

Dans la nuit de Yaoundé, le nez à la vitre du taxi de Ruben, on voit bien plus que la ville. Toute l’âme du pays défile au hasard des notes qui s’échappent des clubs, des regards croisés sous les réverbères ou rivés sur le rétroviseur central. Tapageuses ici, blafardes là, les lumières de la capitale politique du Cameroun ne parviennent jamais vraiment à maquiller l’indicible. Anne-Sophie Stefanini, l’auteure de Cette inconnue, y veille et fait surgir dans les phares de Ruben un peu des événements que l’histoire officielle a oublié de mentionner.

La romancière, qui publie chez Gallimard son troisième roman, transforme la nuit camerounaise en un révélateur qui rend visible un peu du vrai visage du régime de Paul Biya, aux manettes depuis 1982. Comme elle révèle, aussi, une facette des âmes qui chaque nuit empruntent la voiture du 'taxi driver'. Peut-être parce qu’il a fréquenté tôt la mort et le mensonge, ce chauffeur excelle dans l’art de lire ses clients à livre ouvert. Seule Constance garde sa part de secrets. Un peu comme Catherine, une décennie plus tôt… et toujours aujourd’hui.

La quête de la mémoire est celle de Constance et Ruben. L’une travaille à l’accueil d’un hôtel à Paris, l’autre est chauffeur de taxi à Yaoundé. Ils veillent chacun sur l’histoire de leurs familles, dont les destins se confondent. Ils ont en effet grandi ensemble, comme des frères et sœurs. Les premières pages nous immergent dans la ronde incessante de Ruben, à la recherche de Catherine, la mère de Constance, disparue il y a dix-sept ans, qu’il appelait maman et dont il a accroché une vieille photo au cas où un passager la reconnaîtrait.

Travail d’enquête

Depuis des années, la vie de l’auteure est pavée de rencontres avec le Cameroun. Rencontres in vivo, bien sûr, lors de ses séjours successifs, mais aussi à Paris, avec les opposants à Paul Biya (qui se réunissaient il y a quelque temps encore à la Cité universitaire) ; rencontre, aussi, avec des documents rares sur les arrestations, vers lesquels ses pérégrinations parisiennes l’ont amenée. Anne-Sophie Stefanini a minutieusement enquêté avant d’écrire. Et si Cette inconnue est entièrement romancé, l’auteure a mis un point d’honneur à ce que le contexte y soit totalement vrai, historiquement vérifié.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter