Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 20Article 535921

General News of Thursday, 20 August 2020

Source: Actu Cameroun

'possédée par des démons', une fillette de 10 ans est séquestrée pendant 6 mois

Ces possessions auraient été détectées par le pasteur de l’église de réveil dans laquelle se rendait la fillette.

Un nouveau scandale dans une église de réveil au Cameroun. Selon plusieurs sources, une fillette de 10 ans a été séquestrée et torturée pendant durant 6 mois dans une église quartier Hawaï. Les hommes de Dieu disent avoir agi ainsi pour délivrer l’enfant qui était possédé par des démons.

Des signes de maltraitance

D’après nos sources, les deux fidèles, qui se faisaient passer pour ses parents, accusaient la jeune enfant de posséder des démons. Ces possessions auraient été détectées par le pasteur de l’église de réveil dans laquelle se rendait la fillette.

La victime a été retrouvée le mardi 18 août 2020. Elle présentait des signes de maltraitance avait les yeux enflés, les pieds bandés, les cheveux non coiffés et des blessures sur le visage et aux oreilles.

Des comportements invraisemblables

Ce scandale survient quelques jours après qu’un pasteur toujours d’une église ait interdit à certains candidats au Probatoire d’arborer le masque qu’il considère comme «un gadget du diable». Les faits se sont déroulés le 5 août dernier au lycée de Biyem Assi dans un quartier périphérique de la capitale Yaoundé.

Les trois candidats au probatoire s’étaient présentés dans ce centre d’examen sans protection. Violant ainsi l’obligation du port du masque dans les lieux publics instaurée au Cameroun.

Après avoir tenté de convaincre les candidats, le proviseur du lycée avait sollicité l’aide de leurs parents. Mais ces derniers, fidèles de la même église, ont tenu le même langage. Au final, les trois élèves ont signé les procès-verbaux actant leur désistement, préférant ainsi passer une année blanche.

Sur les conseils des pseudo-pasteurs, des fidèles se livrent de plus en plus à des comportements incroyables. Les différentes actions de recadrage des autorités face aux dérives ne semblent pas y changer grand-chose.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter