Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 05Article 518440

General News of Friday, 5 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Émouvant témoignage d'un ami de Samuel Wazizi


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les proches et amis de Samule Wazizi s'inscrivent, tout comme le Comité de Protection des Journalistes en faux contre la version des faits du gouvernement la mort de l'homme des médias.


Voici un témoignage d'un ami du journaliste


'En effet, je voulais juste vous dire que j'ai connu Wazizi à Buéa Moliko. C'était un garçon très sympa, je suis vraiment surpris de tout ce que le gouvernement lui a infligé d'attache avec les Abanzoniens. Ce qui est très faux. Nous habitions ensemble dans le même quartier Muéa à Buéa. En effet, voici la vrai histoire que m'a raconté mon ami parce que je suis parti de la quand la crise s'accentuait il est resté avec mon ami à CMTV qui est un petite chaîne bien connue de la ville.

La rémunération n'était vraiment pas satisfaisante mais WAZIZI aimait vraiment ce qu'il faisait mais s'en sortait avec le peu qui sortait dans son champs.Il était Bamenda venu se chercher à Buéa et habitait avec son oncle jusqu'à ce qu'il a décidé de se prendre lui même en charge.Il continuait à survivre des fruits de la Plantations. IL allait couper souvent son plantain et rentrait manger vu que la crise avait rendu la vie très difficile.Un jour on a dit que son champs est une base des ambazoniens puis on a cherché le propriétaire C'est là donc qu'avec plusieurs renseignement on a mis la main sur lui et on l'a conduit au poste de Muéa.On acceptait personne de lui rendre visite, Quelques jours plus tard on l'a transféré on ne sait où jusqu'avant hier que je voir l'info sur votre mur qu'il est mort.Voilà une autre photo d'un tournage à Buéa. Il tenait la perche.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter