Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 12Article 534088

General News of Wednesday, 12 August 2020

Source: Actu Cameroun

meurtre d’une femme à Muyuka: Kah Walla en colère

La présidente du Cameroon people’s party Edith Kah Walla condamne le meurtre de la jeune femme tuée hier à Muyuka dans la région du Sud-Ouest.

C’est une Edith Kah Walla fatiguée qui vient de réagir au meurtre d’une jeune femme tuée par les séparatistes à Muyuka dans la région du Sud-Ouest. La présidente du Cameroon people’s party (Cpp) s’offusque du cycle de la violence qui pour elle, les auteurs sont tour à tour les sécessionnistes et l’armée. Car pour elle, si aujourd’hui on s’indigne de ce que les Amba boys ont commis comme atrocité, demain c’est l’armée qui sera pointée du doigt.

«Où trouver des mots ? Aujourd’hui, les Ambas ont coupé la tête, les mains…, des personnes soupçonnées, accusées, jugées et condamnées à la mort par hachage. Demain, les soldats ont tiré 1, 2, 3…15, 20 personnes suspectées, accusées, jugées et condamnées à la mort par balle», a tweeté Edith Kah Walla.

Dans un tweet, Ilaria Allegrozzi chercheur de l’Organisation non gouvernementale Human Rigths Watch qui condamne elle aussi, le meurtre de cette jeune fille dont la vidéo a été postée sur la toile, elle révèle que la victime était soupçonnée par les Amba Boys d’être de connivence avec l’armée. Me Akere Muna qui a vu ladite vidéo, affirme qu’il n’a pas pu la regarder jusqu’à la fin à cause des actes absolument horribles qu’elle présente.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter