Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 08Article 504145

General News of Wednesday, 8 April 2020

Source: Actu Cameroun

'l’opération de Kamto est une grosse farce'

D’après le Pr. James Mouangue Kobila, Agrégé de droit public, si le leader du MRC réussissait à réunir un milliard de francs CFA, cette somme ne lui permettrait que de donner 40 francs à chacun des 25 millions de Camerounais.

Le ministre de l’Administration territoriale, a publié ce mardi 07 avril un communiqué interdisant l’opération baptisée « Cameroon Survival ». Paul Atanga Nji a convoqué le décret N°85/1131 du 14 août, fixant les conditions d’octroi de l’autorisation d’appel à la générosité publique.


Les dispositions légales

« Les dispositions de ce texte interdissent formellement à tout individu et à toute organisation de quelque nature que ce soit de faire appel à la générosité publique sans au préalable avoir obtenu l’autorisation du ministre en charge de l’Administration territoriale». A rappelé Paul Atanga Nji.

«…tous ceux qui ont entrepris les collectes des fonds en marges des textes, à y mettre fin immédiatement, de faire clôturer tout compte bancaire ouvert à cet effet, et lui en rendre compte dans les meilleurs délais, sans préjudice des sanctions prévues par la réglementation vigueur ». A-t-il ajouté.



« Une très grosse farce »

Profitant de la perche tendue, le Professeur James Mouangue Kobila, s’est moqué de l’opération de son ancien mentor. « L’opération de Kamto n’est pas seulement illégale, ce qui est pathétique pour un juriste. C’est surtout une très grosse farce. Car même s’il réussissait à réunir un milliard de francs CFA, cette somme ne lui permettrait que de donner 40 francs à chacun des 25 millions de Camerounais qu’il voudrait enfermer dans le confinement, en supposant que la distribution de cet argent se fera par un coup de baguette magique.

C’est à dire sans le moindre frais. S’il réunit deux milliards, chaque Camerounais confiné aura 80 francs pour tenir pendant deux mois. La durée moyenne du confinement en Chine » a commenté l’agrégé de droit public, et par ailleurs vice-recteur de l’Université de Douala.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter