Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 23Article 557686

Actualités Régionales of Monday, 23 November 2020

Source: Actu Cameroun

Édéa: grève des transporteurs, trafic routier perturbé

Les transporteurs accusent le maire de s’ingérer dans leur fonctionnement interne, selon une source concordante.

La circulation a été fortement perturbée ce lundi matin sur la route qui dessert les villes et villages environnant d’Edéa (la région du Littoral). Et pour cause, les chauffeurs de cette communauté urbaine ont interrompu leur activité de transport pour s’insurger contre les nouvelles dispositions de la mairie de ville d’Edéa.

Les transporteurs accusent le maire de s’ingérer dans leur fonctionnement interne, selon une source concordante. Sous l’impulsion du maire de la ville, le gestionnaire de la gare routière impose un prélèvement journalier sur les voitures de transport.

A savoir 1000 FCFA pour les petits véhicules et 2000 FCFA, pour les cars. Ceci pour la rémunération quotidienne des chargeurs. Ensuite, les chargeurs sont désormais désignés par la mairie.

Abus de pouvoir

Pour les transporteurs, la mairie de ville devrait se contenter des frais de ticket de quai et de bordereau de voyage. Le choix et la rémunération des chargeurs, sont du ressort de leur fonctionnement interne qui ne devrait souffrir d’aucune ingérence.

Cette situation qui paralyse le trafic et crée un préjudice considérable aux citoyens, a fait descendre sur les lieux le Sous-préfet d’Edéa 1er, pour tenter de rétablir l’ordre public.

Cette grève des transporteurs vient rappeler celle qui avait échoué en avril dernier. Les syndicats du secteur des Transports avaient, in extremis, levé le mot d’ordre de grève lancé pour le lundi 6 avril.

En contrepartie, le gouvernement avait promis d’étudier leur demande de baisse des prix de carburant. A cette époque, les transporteurs estimaient que le manque à gagner provoqué par les mesures contre la Covid-19 ne peut être compensé que par une révision à la baisse des prix du carburant à la pompe ou une augmentation des prix du transport.

Le gouvernement s’était alors donné le temps de trouver des mesures appropriées. Les leaders syndicaux, ont échangé avec trois membres du gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter