Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 20Article 568262

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 20 January 2021

Source: camerounweb.com

Yaoundé: un inspecteur de police copieusement tabasser après avoir abattu un Bensikineur

La scène qui s'est déroulée dans la soirée ce mardi 19 janvier au lieu-dit gare routière Nkol-Bikok été relatée par l'activiste N'zui Manto. RECIT.

L'inspecteur Bouba du 2e arrondissement et chef de poste du marché Mokolo se rapproche de plus en plus de la morgue de l'hôpital général de Yaoundé après avoir été plongé dans le coma par une rude bastonnade des Bensikineurs.

La scène s'est déroulée dans la soirée ce 19 janvier au lieu-dit gare routière Nkol-Bikok lorsque le policier zélé, dirigeant la circulation va s'en prendre à Bensikineur. Des échanges de mots hostiles vont fuser jusqu'à l'insulte intolérable du mototaximan :
"Tu viens montrer tes muscles de criquets là même à qui ? Voilà tes égaux qui se sucrent autour des stades du CHAN, toi on est venu t'abandonner dans la poussière au carrefour. Chien comme ça !"

Cette insulte fût à la fois une déclaration de guerre et sentence de peine de mort car n'ayant pas pu supporter cette gifle verbale, l'officier de police Bouba va sortir son arme de service et abattre le Bensikineur en même temps !!! Le coup de feu et le cadavre de la victime s'écroulant dans la poussière vont alerter de manière spontanée une armée d'une centaine de Bensikineurs qui vont débouler aussitôt sur le policier Bouba et lui administrer une correction dont seul le médecin légiste sera capable de donner les détails.

C'est dans état comateux, galons déchirés, mâchoires édentée, visage bossé et cabossé que le policier sera transporté d'urgence aux urgences où les médecins semblent de plus en plus pessimistes que ce dernier soit encore des nôtres dans ce monde un jour.

Les Bensikineurs quant à eux, depuis ce matin, crient vengeance pour des générations et générations.


Yaounde_Inspecteur_Police_Bensikineur

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter