Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 11Article 596566

Actualités of Tuesday, 11 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Yaoundé : réconciliation impossible entre Messi Atangana et les maires de Yaoundé

Absence d'un cadre de concertation Absence d'un cadre de concertation

•Les élans autocratiques de Luc Messi Atangana

•La mauvaise interprétation du Code générale des Collectivités territoriales Décentralisées

•Le manque de concertation entre le maire de ville et les maires de commune

Le torchon brule toujours entre Luc Messi Atangana et les maires de ville de Yaoundé. Il y a quelques semaines les engins de la communauté urbaine ont fait irruption au quartier Nkolbisson pour y démolir des dizaines de boutiques construites par Augustin Tamba, maire de la commune de Yaoundé 7. Selon le super maire, les boutiques querellées auraient été construites sur un terrain appartenant au domaine privé de l’Etat, selon les services de la mairie de Ville.
En octobre 2020, Luc Messi Atangana procédait à la destruction des boutiques construites par Jacques Yoki Onana, le maire de la commune de Yaoundé 6, au quartier Biyem Assi. Sous le motif que celles-ci empiétaient sur la voie publique et que la construction des boutiques à usage commercial ne relèverait pas de la compétence des maires de communes selon les explications du maire de ville. Tous ces couacs révèlent à n’en point douter le climat délétère qui existe entre le maire de ville et les maires de communes.

Le conflit en lui-même

Au cœur du conflit qui les oppose, l’interprétation du Code général des Collectivités Territoriales Décentralisées, le manque de concertation entre l’ensemble des maires de Yaoundé etc... Plusieurs maires rencontrés se plaignent des tendances suprématistes du maire de ville. « Nous avons constaté qu’il y a une mauvaise interprétation des textes qui régissent la décentralisation. Notamment l’application du Code général des Collectivités Territoriales Décentralisées. C’est cette mauvaise interprétation qui crée l’incompréhension entre les élus de la ville de Yaoundé. La première des choses qu’on devrait appréhender c’est que les Collectivités Territoriales sont d’égales valeurs. Aucune Collectivité n’exerce la tutelle sur l’autre. Dès qu’on a compris cela, il ne devrait plus avoir de problèmes. Le maire de ville ne saurait donc dans ce cas être le patron des maires », explique un maire qui a requis l’anonymat.

En dehors des guerres de leadership et de la mauvaise interprétation de la loi, il y a aussi un manque de concertation entre les chefs des exécutifs communaux et le maire de ville. Un cadre de concertation pourtant régie par le Code général des Collectivités Territoriales Décentralisées. Ce code qui lève d’ailleurs l’équivoque en cas d’une interprétation problématique de la loi. « Le Code général des Collectivités Territoriales Décentralisées est clair. En cas d’interprétation problématique de la loi, seul le tribunal administratif est habileté à décider », affirme un maire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter