Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 06Article 606520

Actualités of Tuesday, 6 July 2021

Source: Kalara N°390

Yaoundé : il tue son rival à cause d’Awa, la vendeuse de beignets

Le drame est survenu à la suite d'une altercation entre deux hommes qui se battent pour une vendeuse de beignets. Abdouraman Abdel Karim est écroué à la prison centrale de Yaoundé Kondengui depuis 2018. Il est accusé devant le tribunal de grande instance de Mfoundi d'avoir tué Djibrila Abdoulaye à coup de poignard.

L'accusé qui a reconnu les faits lors de l'enquête préliminaire s'est rétracté au cours du jugement le 2 juillet 2021. Abdouraman Abdel Karina a relaté que Djibrila lui a asséné une latte sur la tête devant son comptoir au quartier Hippodrome à Yaoundé. C'est ainsi que la bagarre a éclaté et pour se défendre, il s'est servi du couteau qu'il utilisait d'habitude pour couper le citron du "Tchai", un thé très consommé au Cameroun et a essayé de le blesser avant de se ressaisir. "Je ne l'ai pas blessé. Je n'ai pas pu l'atteindre avec mon couteau parce que les gens ont intervenu. Je ne sais pas qui l'a poignardé, j'ai juste été informé qu'il a été blessé", déclare-t-il.

A la question du tribunal de savoir quelle a été la cause de leur altercation, Abdouraman Abdel a expliqué que c'est une femme Awa qui est l'origine de leur dispute. La vendeuse de beignets à la sauvette, elle avait l'habitude de se reposer dans son comptoir parce qu'ils sont du même village. Il déclare que Djibrila qu'il n'avait jamais vu auparavant, lui avait reproché de courtiser Awa. "Je lui ai expliqué que cette fille est ma sœur et que je n'ai jamais rien fait avec elle, mais il ne m'a pas cru". L'accusé soutient enfin qu'il n 'y avait aucune relation amoureuse entre la dame et le défunt. Le représentant du ministère public a requis la culpabilité d'Adbouraman tandis que son avocat a plaidé la légitime défense. En effet le 16 septembre 2018 les deux hommes avaient eu une altercation au sujet d'une femme. Djibrila reprochait à l'accusé d'avoir passé la nuit avec sa copine. En réaction Abdouraman l'a poignardé à l'aide d'un couteau au niveau de la poitrine et il s'en est suivi une mort immédiate. Le verdict est attendu le 06 août 2021