Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 17Article 521071

General News of Wednesday, 17 June 2020

Source: stopblablacam.com

Yaoundé et Douala dans le top 20 des destinations africaines les plus chères


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Pour la 26e année consécutive, le cabinet Mercer a sorti son rapport sur les villes les plus chères pour les expatriés dans le monde. Cette étude compare le coût de la vie pour les émigrés dans 209 villes dont 42 sont issues du continent africain.

Comme en 2019, le classement du cabinet américain ne prend en compte que deux villes camerounaises. Il s’agit de Yaoundé et Douala qui arrivent respectivement à la 56e et 70e place au niveau mondial. Ainsi la capitale politique du Cameroun perd quatre places, se positionne comme la ville la plus chère du pays et pointe au 9e rang africain. Le siège des institutions devance ainsi Douala. La capitale économique du pays de Paul Biya recule de trois places au niveau mondial pour se loger au 13e palier africain.

Au niveau de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, N’Djamena, deuxième ville africaine et 15e mondiale, mène la danse. La capitale tchadienne est suivie de Libreville (Gabon), Brazzaville (Congo) et Bangui (RCA). Ces trois capitales africaines arrivent respectivement au 33e, 44e et 49e rang des destinations où le coût de la vie est le plus élevé au monde.

La ville la plus chère en Afrique demeure Victoria aux Seychelles (14e mondial) tandis que Tunis la capitale tunisienne (209e mondial) reste considérée comme la cité la moins chère au monde pour les expatriés.

Cette année, le rapport Mercer indique que six des dix villes les plus chères au monde sont asiatiques. Hong Kong reste la ville la plus chère au monde. L’augmentation du coût de la vie et les variations par rapport au dollar américain sont les raisons principales de cette place. Cinq autres villes asiatiques sont dans le top 10. Ashgabat, capitale du Turkménistan, arrive en 2e place (7e en 2019). Tokyo perd une place et arrive en 3e position. Singapour (5e), Shanghai (7e) et Pékin (10e) font partie des villes les plus chères au monde.

Pour dégager ce classement, le cabinet Mercer mesure le coût comparatif de plus de 200 articles dans chaque emplacement, y compris le logement, le transport, la nourriture, les vêtements, les articles ménagers et les divertissements dans les cités étudiées.

Largement reconnue, l’enquête de Mercer «?est l’une des plus complètes au monde et est conçue pour aider les multinationales et les gouvernements à définir des stratégies de rémunération pour leurs employés expatriés?», explique le cabinet.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter