Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 05Article 600391

xxxxxxxxxxx of Saturday, 5 June 2021

Source: camerounweb.com

Yaoundé : deux avocats accusés d’escroquerie par un haut gradés de l’armée

Me Claude Siewe et Me Happi Julienne sont accusés d’escroquerie aggravée

Ils sont accusés d’avoir détourné la somme de 8 millions 400 mille à un haut gradé de l’armée

L’affaire se déroulera le 7 juillet prochain au tribunal de grande instance du Mfoundi

Deux avocats seront dans le box des accusés le 7 juillet prochain. Il s’agit de Me Claude Siewe et Me Happi Julienne. Les deux hommes en robe sont accusés d’escroquerie aggravée. Selon la plainte déposée par un haut gradé de l’armée, les deux hommes ont détourné la somme de 8 millions 400 mille. C’est en effet en 2014 que les faits se déroulent, Le haut gradé de l’armée est à la recherche d’un terrain pour la construction d’une maison d’habitation. La tache est confiée à l’un de ses frères. Celui-ci va trouver un terrain qui appartiendrait à Me Siewe. Le haut gradé de l’armée et son frère vont se rendre au bureau de Me Happi Julienne sis au quartier Elig-Essono pour s’acquitter des modalités financières. Au cabinet de l’avocat, l’acheteur va remettre une somme de 8 millions de 400 à un monsieur présenté étant comme Me Siewe .

Escroquerie

Alors que l’acheteur s’était déjà acquitté de la somme qui lui était demandée et qu’il était dans l’attente du lancement de la procédure d’accès à la propriété d’achat. Le haut gradé va attendre plusieurs mois sans aucun retour. Il va se rendre plusieurs fois au cabinet de Me Happi . Les multiples rendez-vous ne connaitront pas de suite favorable. Dans la foulée l’homme en tenue fait une découverte macabre. Le titre foncier de la propriété n’est pas au nom de Me Siewe. Raison pour laquelle, il ne pouvait pas signer le certificat de propriété.

Trompé à ce point, le haut gradé va exiger que son argent lui soit restitué. Dans l’impossibilité de rentrer dans ses droits, le haut gradé va se pourvoir auprès des juridictions compétentes pour demander justice. Convoqués à plusieurs auprès du tribunal de grande instance du Mfoundi, les deux avocats ont brillé par leur absence à l’audience du 2 juin 2021. Certainement ils pourront comparaitre le 7 juillet prochain date à laquelle l’affaire a été renvoyée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter