Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 20Article 597763

xxxxxxxxxxx of Thursday, 20 May 2021

Source: camerounweb.com

Yaoundé : Des employés d’un centre de télé conseil détenus au Secrétariat d’Etat à la Défense

•< b>Ils réclamaient plusieurs mois de salaires impayés < /b>

•< b>Ils vont tenter d’en découdre avec Rudy Ben Attar leur patron< /b>

•< b>Une plainte sera déposée dans les locaux de la police < /b>

Plusieurs dizaines d’anciens employés d'un centre d'appel de Yaoundé était très en colère. Selon plusieurs sources, il s’agit d’une affaire des salaires non payés qui a tourné au vinaigre hier mercredi. L’histoire oppose des téléconseillers d'un centre d'appel de Yaoundé et Rudy Ben attar leur patron résidant en France. Ayant appris l'arrivée de ce dernier au Cameroun pour une affaire l'opposant à l'un de ses partenaires. Les téléconseillers ont voulu profité de la présence de leur patron dans les locaux de la direction de la police judiciaire à Yaoundé pour saisir la balle au bond.

< b>Revendications < /b>

C’est ainsi qu’ils vont s'y rendre pour revendiquer le salaire du mois d'avril non payé après une rupture abusive du contrat. Sur place ils vont croiser leur boss français et ne vont pas tarder de manifester leur colère
pour le non versement de leur salaire. Dans la foulée une plainte sera déposée contre le français pour filouterie de salaire. Malgré les cris et autres éclats de voix, Rudy Ben Attar va continuer de manipuler son téléphone, tout en jetant un regard méprisant envers ses créanciers. Furieux, les employés vont décider d’en découdre avec le ressortissant français au moyen de la violence. Il faudra l'intervention des éléments de la sécurité pour l'ex filtrer des griffes de ses employés en furie. C’est ainsi qu’il va embarquer à bord d'un véhicule pour le SED. Mais les téléconseillers n’en démordent pas. Quelques téméraires vont suivre la voiture a bord duquel se trouve leur employeur jusqu'au secrétariat d'État à la défense. C’est là qu'ils seront tous interpellés certainement sous les ordres de leur patron qui, selon plusieurs sources dit ne pas les connaitre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter