Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 23Article 529567

General News of Thursday, 23 July 2020

Source: lequatrièmepouvoir.com

Yaou Aïssatou: quel bilan depuis 17 ans à la tête de la SNI ?


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis 2003, la Société Nationale d'Investissement du Cameroun (SNI) ne connait qu’une seule patronne Yaou Aïssatou, nommé par décret présidentiel. Grace à cette native de la région du Nord, la SNI affiche un bilan reluisant.

Née le 28 novembre 1951 à Tcheboa dans le département de la Benoué, région du nord, où elle fait ses études primaires. En 1971, elle s'inscrit au Lycée Technique de Douala, où elle obtient un baccalauréat. Après l'obtention de son diplôme, elle étudie l'économie à l'Université de Rouen en France, sanctionnée par une Licence en 1975. De retour au Cameroun, elle travaille à la SNI pendant une courte période avant d'aller aux États-Unis pour étudier à l'Université de Georgetown et à Claremont Graduate School, où elle obtient un MBA].

De retour au Cameroun, en 1979, elle rejoint la SNI en tant que Directrice Adjointe des Finances. En février 1984, elle occupe son premier poste ministériel en tant que Ministre de la Condition Féminine. Elle succède à Delphine Zanga Tsogo en mars 1985, en tant que Présidente du Bureau National de l'Organisation des Femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. En mai 1988, elle devient Ministre des Affaires Sociales et de la Condition Féminine, jusqu'en avril 2000]. En 2003, elle est nommée par décret présidentiel à la tête de la SNI, en remplacement d’Esther Dang.

La Société Nationale d’Investissement du Cameroun (SNI), Créée en 1964 sous la forme d’une société à capital public avec l’Etat comme actionnaire unique, elle a pour mission la mobilisation et l'orientation de l'épargne nationale et de tout autre moyen financier en vue de favoriser les opérations d'investissement d’intérêt économique et social dans les secteurs industriel, agricole, commercial, et financier, ainsi que dans les secteurs des services et de l'hôtellerie. Son capital social est passé de 7 milliards de fcfa en 1985 à plus de 30 milliards de nos jours.

Dans son cadre d’intervention, La SNI se positionne dans l'environnement camerounais aujourd’hui comme : Une société à capital public qui appuie toutes les stratégies et les politiques du Gouvernement camerounais en matière économique, industriel et social, mais dont les règles de fonctionnement sont celles d’une société anonyme.


Une société de capital-risque qui prend des participations au capital des entreprises nouvelles ou existantes présentant de bonnes perspectives commerciales et financières. La SNI se positionne aussi comme un promoteur qui initie des projets, les étudie, les monte en joint-venture avec des partenaires techniques, financiers ou commerciaux, nationaux ou internationaux préalablement identifiés.


En outre, la SNI est un financier qui apporte son appui aux projets économiquement viables et financièrement rentables par l'octroi de prêts et/ou d’avances en compte-courant actionnaires. Un facilitateur qui accueille et accompagne les investisseurs, les partenaires techniques et financiers qui la sollicitent, dans la mise en œuvre de leurs projets.

Le portefeuille de la SNI comprend, au 31 décembre 2017, trente-deux sociétés dont vingt-quatre en exploitation normale, six en arrêt d’activité notamment SPM, SITRAFER, SCS, SATC, MILKYWAY et CAMELCAB et une en liquidation (CAMSHIP IC).

Ces trente-deux sociétés sont regroupées en trois secteurs. Six dans le secteur primaire (19%), quatorze dans le secteur secondaire 44% et douze dans le secteur tertiaire (37%).

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter