Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 19Article 556927

xxxxxxxxxxx of Thursday, 19 November 2020

Source: Camer.be

Volteface: Victoire Djomo demande pardon au peuple camerounais

Victoire Stéphanie Djomo avait été interpellée par la police début novembre, après son passage dans une émission sur la chaîne privée Equinoxe Télévision.

Dame Djomo y racontait qu’elle était mère de 7 enfants et qu’elle avait dû fuir dans la brousse pour éviter la guerre dans la région du Sud-Ouest , Cameroun. Elle soutenait aussi avoir perdu deux de ses filles durant cette cavale forcée.

Les autorités camerounaises avaient ainsi dénoncé ce qu'elles avaient qualifié de "Grossier montage".

Alors qu'elle se trouvait encore hier devant le commissaire du gouvernement près du tribunal militaire de Douala, Victoire Stéphanie Djomo avait décidé de récuser le collège d'avocat qui la défendait, préférant ainsi de comparaître seule sans conseil.

Selon l'un de ses avocats, Me Cheikh Ali Al Assad qui était tout de même surpris de cette décision de sa cliente, elle avait usé de son droit souverain de se passer d'avocats. Une manière de conclure tout simplement qu'elle avait préféré ne plus être défendue.



Mais pourquoi avoir subitement récusé les avocats qui l'assistaient depuis le début de ce périple infernal qu'elle traverse ? Plusieurs sources annoncent qu'il y aurait eu un deal entre elle et le gouvernement Camerounais. À quelle fin ? Elle sera tout de même libérée dans la soirée d'hier (Mercredi 18/11/2020, ndlr).

Au lendemain de cette libération, Victoire Stéphanie Djomo vient de se confier au microphone de la CRTV

« J’ai rejoint un groupe qui pleure les enfants du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest, Ndlr). Nous avons fait des sorties où on a pleuré dans plusieurs carrefours jusqu’au jour où on nous annonce toujours dans le groupe qu’on doit se retrouver sur le plateau d’Equinoxe et je partage cette histoire qui n’est pas vrai »,souligne t-elle

Victoire Stéphanie Djomo,regrette de se retrouver sur le plateau de télévision « Je n’avais jamais mis dans ma tête de me retrouver sur un plateau de télévision, ce n’était jamais entré dans ma tête. Ça n’avait jamais traversé ma mon esprit. Je regrette sincèrement. J’ai même très mal »

Toujours au cours du journal parlé de la CRTV de ce jour, elle affirme « J’ai très mal, j’en soufre énormément. De jour comme de nuit, je n’ai pas de sommeil parce que, croyant bien faire, j’ai plutôt blessé, ce n’était pas dans mes intentions. Je ne savais pas que ça allait arriver là »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter