Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 07Article 490039

General News of Friday, 7 February 2020

Source: Actu Cameroun

Vol de bébé à l’hôpital de la cité des Palmiers:émouvant témoignage de la mère

L’affaire continue de faire grand bruit dans le 5ème arrondissement de Douala, notamment au niveau de l’hôpital de district de la cité des palmiers. Celle du vol d’un nouveau-né de sexe féminin 24 heures après sa venue au monde. Au micro d’Équinoxe télévision, la maman raconte les faits.
Un nouveau scandale de vol de bébé à l’hôpital de district de la Cité des palmiers, dans le 5ème arrondissement de Douala. Un nouveau-né de sexe féminin, âgé seulement de 24 heures, a été dérobé par une inconnue alors que sa mère, qui souffre de troubles psychiques, était dans l’enceinte de cette formation sanitaire publique.

Ouverture d’une enquête de la compagnie de la gendarmerie de Ndogbong
L’enlèvement s’est déroulé le 3 février dernier en début d’après-midi. Plus de deux jours plus tard, on est sans nouvelle de l’enfant. Une enquête a cependant été ouverte par la compagnie de la gendarmerie de Ndogbong. La chaîne Équinoxe télévision a diffusé le témoignage de la maman du bébé dans son journal de 20 heures du 4 février.

« Quand je suis descendue du taxi, ma chaussure était coupée. Elle (la voleuse présumée, NDLR) a pris ma chaussure et elle est partie réparer, j’avais encore mon bébé avec moi. Lorsque mon oncle est venu, elle l’a envoyé chercher la couche », raconte Mado Madeleine, la jeune mère, âgée seulement de 17 ans.



La voleuse va ainsi distraire son attention pour lui subtiliser sa fille et ce, en présence de la sage-femme qui avait conduit l’accouchement, d’une infirmière et des vigiles en faction à l’entrée de l’hôpital. « Elle (la voleuse présumée) a pris mon enfant, elle a commencé à dire qu’elle est belle. Elle a pris mon enfant, elle est partie avec elle. J’ai demandé aux vigiles et aux infirmières où était passé mon enfant, personne ne m’a répondu », ajoute la jeune mère.

Pour l’heure, la direction de l’hôpital ne s’est pas prononcée sur ce scandale. Elle indique toutefois que des mesures de sécurité seront renforcées ce, afin d’éviter un autre scandale dans le lieu de santé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter