Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 22Article 609469

Actualités of Thursday, 22 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici pourquoi Kamto et le MRC ne marcheront plus au Cameroun

Ils sont accusés d’être une formation politique violente. Ils sont accusés d’être une formation politique violente.

Ils sont accusés d’être une formation politique violente.

Le gouvernement garde une mauvaise image des marches passées .

Le gouvernement dit défendre les personnes et les biens.

Une marche du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun vient encore d’être interdite par le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé I. Il s’agit de la énième marche qui est interdite alors qu’elle ne présente aucun signe de danger selon les services spéciaux de renseignement. Selon certaines sources, si cette marche a été interdite, c’est par ce que le gouvernement a décidé de ne plus preter le flanc aux manifestations de l’opposition radicale « le Gouvernement Camerounais n'a jamais oublié que généralement pendant les marches, villes mortes, émeutes "dites de la Faim", Ghost Town, l’opposition s’est toujours comporté en vandale en détruisant les édifices publics, résidences privées et autres magasins de Commerce à Douala, Bamenda, Yaoundé ».
À titre d’exemple, lors des mouvements des années 1990, « à Foumban, les archives du Palais de Justice avaient volé en fumée en 1990/91, pendant que rien n'avait été brûlé à Bafoussam, Bafang».
C’est pourquoi, explique Atouba Messina, politologue, s’adressant au MRC, « personne ne vous laissera plus jamais tromper les autres comme vous l'aviez déjà fait dans les Maquis au cours des années 1950 à 1960, où vous seuls aviez réussi l'exploit d'amasser des fortunes au sortir de ces maquis. Ils pourront aller se faire humilier et se faire gazer en Europe comme la dernière fois ».

Protéger les personnes et les biens.

L’une des raisons fondamentales pour lesquelles les marches du MRC ne pourront jamais aboutir est le souci de protéger les personnes et les biens. « La mission du Gouvernement et des forces de défense, est de protéger les personnes et les biens. Car en cas d’incident, c’est le gouvernement qui porte toute la responsabilité. Ce qui implique l’autorité administrative qui a autorisé les marches pourrait répondre en Justice en cas d’incident grave.

Rejoignez notre newsletter!