Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 04Article 611800

Actualités of Wednesday, 4 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici les 5 solutions miracles que le président Obassanjo a données aux étudiants camerounais

Les cinq processeurs pour le succès . Les cinq processeurs pour le succès .

Olesegun Obassanjo était l’invité de marque de l’ICT University.

Il a donné une leçon de vie aux étudiants diplômés de l’ICT University.

C’était à l’occasion de la 6e cérémonie officielle de remise de diplômes de cette institution académique.


Le discours du président Olesegun Obassanjo était très attendu par les étudiants de l’ICT University. Ils n’ont pas été déçus. Même la classe politique s’en est servie. Dans un discours qu’il a intitulé « Les cinq processeurs pour le succès cachés au-delà des connaissances et des compétences en matière de TIC« , le président Olusegun Obassanjo a appelé les jeunes étudiants diplômés à être humbles, engagés, prêts à saisir les opportunités présentes dans leur communauté et à croire en Dieu.

« Le premier, et pas nécessairement dans l’ordre de mérite, des composants des processeurs pour le succès est l’humilité. Je le répète, l’humilité. Oui, vous avez maintenant un diplôme en TIC et dans les disciplines connexes. (…) Les connaissances que vous avez acquises sont rendues possibles par ceux qui connaissent mieux ou ceux qui ont acquis ces connaissances avant vous. L’humilité est la qualité qui consiste à ne pas penser que vous êtes meilleur que les autres. C’est l’absence d’arrogance et d’orgueil. C’est la soumission… L’humilité vient avec la sagesse. Et l’orgueil vient avec la disgrâce. L’humilité apporte l’honneur. Je vous prie de faire preuve d’humilité les uns envers les autres », a conseillé l’ancien président.

Le second conseil selon Olesegun Obassanjo est la capacité à sentir et saisir les opportunités qui se présentent aux jeunes diplômés. « La deuxième composante des processeurs de la réussite est la capacité à tirer parti des opportunités. Les opportunités existent partout. Dans les affaires, la politique, l’éducation, l’agriculture, l’ingénierie, la comptabilité, les télécommunications, la planification du développement, la santé publique et dans plusieurs autres domaines. De nombreuses opportunités se présentent par exemple dans pandémie de Covid-19. Quoi qu’il arrive, les gens mangeront. Ils mangeront avant, pendant et après le COVID-19. Quelle opportunité ! Je veux que vous profitiez de cette opportunité », a proposé le président aux jeunes diplômés tout en leur demandant d’être curieux, d’apprendre dans toutes les situations.

En guise de troisième conseil, le travail en équipe. « La troisième composante des processeurs de la réussite est le développement et le renforcement des compétences de ce 21e siècle. Parmi ces compétences, la collaboration et le travail d’équipe, la créativité et l’imagination, la pensée critique et la résolution de problèmes », a énuméré le président.

Améliorer la compétence.

Quant au quatrième conseil, l’ancien président nigérian a prôné l’engagement qui permettra de garder le cap, d’améliorer les compétences et les performances. « Quoi que vous ayez à faire, faites-le avec votre cœur, votre corps, votre esprit et votre âme », a-t-il conseillé.

Enfin, le cinquième conseil est la prière et la croyance en Dieu Selon l’ancien président nigerian. Après avoir raconté son expérience en prison sous le mandat de Sani Abacha où il a connu la joie à travers la prière malgré son incarcération, il a exhorté les jeunes à prier et à confier à Dieu leur projet. « Pour réussir dans la vie, il faut prier sans cesse et rester proche de Dieu. Lorsque vous êtes proche de Dieu, il sera avec vous, quelles que soient les circonstances ! Remerciez-le toujours et il vous amènera à l’endroit où vous en avez besoin », a-t-il indiqué.
Au terme de la 6e cérémonie officielle de remise de diplômes de l’ICT University, le président Olusegun Obasanjo s’est rendu au nouveau campus de cette institution universitaire. Il a inauguré le nouveau bâtiment de l’université et promis de s’y rendre au moins une ou deux fois par an pour dispenser des enseignements.

Rejoignez notre newsletter!