Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 04Article 595480

General News of Tuesday, 4 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici le top des ministres de Biya en route pour la prison, leurs passeports bientôt retirés

Les ministres à une réunion de travail Les ministres à une réunion de travail

En attendant les résultats de l'enquête sur la gestion des fonds dédiés à la lutte contre le Coronavirus demandée par le président de la République, à travers son SG Ferdinand Ngoh Ngoh, le sérail ne dort plus. Les 'grands détourneurs' des fonds Covid-19 ont le sommeil troublé.

Cette enquête judiciaire qui étale déjà le bras de fer entre le ministre de la Justice Laurent Esso et le SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh ne concerne pas que les ministres, des responsables d'administration des ministères et autres sociétés d'Etat indexés dans la gestion des fonds de lutte contre la Covid-19 sont impliqués.

A en croire nos sources, ils sont nombreux à retourner à leurs ministères respectifs des sommes détournées dans l'exécution de leurs missions car ils étaient surs de leur destination prochaine qui est la tristement célèbre prison de Kondengui.

Camer.be dévoile la liste des cinq ministres qui inévitablement iront à la prison de Kondengui à la publication de l'enquête sur la gestion de Coviv-19. Cette pression que vit actuellement le régime Biya a été l'oeuvre du Conseil d'administration du Fonds Monétaire International ( FMI) qui a "approuvé un décaissement de 226 millions de dollars ( 113 milliards francs CFA) en faveur du Cameroun, au titre de la Facilité de Crédit Rapide ( FCR), afin de permettre au pays de répondre aux besoins urgents de financements de sa balance des paiements dus à la Covid-19."

Après avoir dépensé ces milliards, le Cameroun demande encore d'autres prêts au FMI qui a exigé un " audit des dépenses effectuées avec les 226 millions de dollars reçus pour la lutte contre la Covid-19 avant tout déblocage d'autres milliards. "

La liste des cinq ministres dévoilée par Camer.be


Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique. Budget : 45 milliards francs CFA;

Paul Atanga Nji, ministre de l'Administration territoriale.
Budget en dehors de multiples dons reçus d'organismes internationaux, notamment onusiens : 1,4 milliard francs CFA.

Des sources introduites avancent que Paul Atanga Nji discute le maillot jaune avec Manaouda Malachie. Selon des confidences, le ministre de l'Administration territoriale aurait même vendu des dons reçus en matériels ;
Jacques Fame Ndongo, ministre d'État, ministre de l'Enseignement supérieur.
Budget : 6 milliards francs CFA ;
Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l'Education de base.
Budget : 6,5 milliards francs CFA ;

Nalova Lyonga Egbe, ministre des Enseignements secondaires.
Budget : 7 milliards francs CFA.

"Nos sources rapportent que le chef de l'État n'attend plus que les rapports des enquêtes judiciaires, avant de procéder à la formation d'une nouvelle équipe gouvernementale dont ne feront plus ( certainement) partis les cinq ministres cités. Ils seront déférés à la prison de Kondengui à Yaoundé. " Il y a déjà lieu de retirer leurs passeports", nous confie une source judiciaire", révèle Camer.be

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter