Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 24Article 592621

General News of Saturday, 24 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici le compte rendu de la rencontre entre Succès Masra et les présidents du G5 Sahel

La rencontre avait pour but de parler de la transition au Tchad. Le président des Transformateurs a entre autres exigés la Transition Civilo-militaire du pouvoir avec un Président Civil qui tire sa légitimité de la Constitution, un Vice-Président chargé des questions de sécurité et défense qui sont très importantes.

Les Présidents Bazoum du Niger et Ghazouani de la Mauritanie, au nom de leurs collègues du G5 Sahel nous ont rencontré avec les autres acteurs politiques ce jour. A ces deux Présidents du G5 qui ont eu la chance d'avoir des pays où l'alternance, fut-elle imparfaite, a eu lieu et évité à leurs Présidents de mourir au front, nos propositions au nom des Tchadiens qui veulent le changement réel sans le chaos et de façon inclusive sont les suivantes, propositions d'ailleurs exprimées aux acteurs Tchadiens cils et militaires :

✓ La Transition doit être Civilo-militaire avec un Président Civil qui tire sa légitimité de la Constitution, un Vice-Président chargé des questions de sécurité et défense qui sont très importantes (et qui sera nommé par ce Président intérimaire immédiatement) et un Premier Ministre comme mesure additionnelle à la tête d'un Gouvernement Inclusif après concertation des différents acteurs y compris la société civile. Ceci doit être fait immédiatement. En effet, comme au Mali, pays du Sahel aussi où il ya eu coup d'Etat par des militaires, la recomposition du pouvoir des militaires a permis d'avoir à la tête du pays un Civil comme Président et un Vice-Président chargé des questions de défense et Sécurité. Dans le cas de notre pays, certains membres du Conseil Militaire de Transition peuvent ainsi se retrouver dans cette Vice-Présidence avec tous les moyens d'action immédiate de manière à prendre en compte l'importance de la sécurité tout en respectant l'exigence et l'engagement du Tchad vis-à-vis de l'Union Africaine qui suspend immédiatement tout pays dans lequel un coup d'Etat miliaire a lieu comme c'est le cas chez nous. Ce duo President et Vice-Président sera renforcé par un Premier Ministre à la tête d'un gouvernement Inclusif pour conduire l'administration jusqu'au dialogue inclusif sur le modèle de la Conférence Nationale Souveraine de 1993 ( ce dialogue peut avoir lieu dans les 3 prochains mois). En le faisant, on donnera la chance à un cessez-le-feu et à une plus forte disponibilité au dialogue par les Compatriotes Politico-armés pour apaiser et changer et faire taire définitivement les alarmes.

✓ A l'issue du Dialogue Inclusif ( qui peut être organisée dans 3 mois maximum), des nouveaux organes de transition seront définis de façon consensuelle avec une durée, des principes, un cahier de charges (par exemple tous ceux qui assurent la présidence de la Transition ne doivent plus être candidats aux élections qui découleront de la transition ; la transition doit être de courte durée et non renouvelable, garder toujours une Vice-Présidence chargée de la Sécurité, etc.). C'est ce dialogue Inclusif auquel toutes les composantes des Tchadiens doivent prendre part qui permettra de définir les conditions d'une élection enfin inclusive, juste, transparente grâce à une nouvelle Constitution, des nouvelles lois, un nouveau recensement, un nouvel organe chargé des élections et du contentieux électoral, etc.

✓En agissant ainsi, personne ne doit s'inquiéter de la situation sécuritaire du Tchad car la question sécuritaire aura été portée fortement par un Vice-Présidence très opérationnelle avec les membres issus du Conseil Militaire de Transition et des autres qui n'y sont pas et qui seront utiles à intégrer y compris certains politico-militaires.
✓En agissant ainsi, le Tchad n'aura pas été un mauvais exemple pour l'Afrique en respectant les textes de l'Union africaine (rappelés par le Président en exercice de l'UA), surtout qu'un Tchadien est président de la Commission de l'Union Africaine.

✓En agissant ainsi, l'intelligence collective de tous les Tchadiens sera mise à contribution pour sortir définitivement de l'éternelle confiscation du pouvoir par les armes ou la conquête du pouvoir par les armes. Les Tchadiens ne veulent ni l'un, ni l'autre car ils n'ont expérimenté que cela durant les 60 dernières années sans résultat.

✓En écoutant les Tchadiens, voilà les solutions qu'ils proposent à majorité et qui vont les protéger tout en garantissant un meilleur avenir sur les plans autres que sécuritaires: démocratie et développement abandonnés par tous les régimes. Ces solutions permettront à tout le monde de contribuer et de sortir par le haut sans perdre la face, sans perdre le temps et sans tomber dans le piège des coups d'Etat et de transmission dynastique du pouvoir du Père au Fils, totalement inacceptable.
✓ En agissant ainsi, on aura évité de créer un précédent pour les pays voisins du Tchad dont les dirigeants se disent sans doute: si le fils de l'autre est accepté pourquoi pas le mien demain ? Si le coup d'Etat est toléré au Tchad, pourquoi pas au Cameroun, au Gabon, en Guinée, au Congo ?

✓A tous les Partenaires de notre pays, autres que les pays africains que nous avons rencontrés ces jours-ci à Ndjamena ( Européens et Nations unies), nous avons dit la même chose en demandant qu'ils soient des facilitateurs aux côtés du Peuple Tchadien en étant le plus objectif possible.
Les détails seront dans un document consensuel qui sera rendu public bientôt...

✓Tchadiens et Tchadiennes c'est vous l'acteur principal dans ce qui se joue maintenant : ne nous laissons pas voler notre espérance. À nous de créer et entretenir le rapport de force pour obliger à ce qu'on ne nous confisque pas cette espérance dans laquelle il ya aussi sans doute la main de Dieu de Justice ! Ce qu'il a commencé, il achèvera mais avec notre aide et ma plus grande prière est que tous ceux qui veulent perpétuer le système qui nous a conduits dans la situation actuelle finissent par la petite porte! Mais nous peuple, debout et à l'ouvrage, car notre liberté naîtra de notre courage. N'écoutez pas les promesses de ceux qui commencent par mettre le fils à la place du père et qui marchent sur les textes même de l'Union africaine en vous promettant de laisser les choses demain. Ils ne laisseront que si vous êtes debout. Leurs géniteurs ont promis mieux que cela, vous vous souvenez en 1990, on voit le résultat. Jugez les gens sur les actes et c'est maintenant et si vous devez rendre le pays ingouvernable pour les y obliger, alors il le faut. Préparez-vous à des grandes actions de résistance et désobéissance civiles jusqu'à ce qu'on finisse par s'asseoir tous et mettre ce qui a souvent manqué, la sincérité dans le dialogue, l'inclusion réelle et pas de transmission dynastique du pouvoir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter