Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 09Article 596338

General News of Sunday, 9 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici la stratégie de Ngale Bibehe pour extorquer de l’argent aux compagnies de transport

Le ministre des transports a décidé de les suspendre Le ministre des transports a décidé de les suspendre

Une vingtaine de compagnies de transport ont été suspendues la semaine dernière par le ministre des transports Ngale Bibehe, une stratégie selon plusieurs sources, qui vise à forcer les propriétaires de ces compagnies à négocier leur réouverture, moyennant de grosses enveloppes.

Le ministre des transports Ngale Bibehe ne lésine plus sur aucun moyen pour se faire de l’argent. Cette fois la pirouette a été vite trouvée. Ayant constaté que plusieurs compagnies de transport fonctionnent sans autorisations, le ministre des transports a décidé de les suspendre. Si cette action vise officiellement à lutter contre le transport clandestin. Elle est selon plusieurs sources une stratégie pour le ministre des transports, une stratégie pour forcer les propriétaires de ces compagnies à négocier leur réouverture, moyennant de grosses enveloppes.

C’est en effet la semaine derniere qu’une vingtaine de compagnies de transport basées sur l’ensemble du territoire national ont été suspendues par le ministère des Transports (Mint). Dans un communiqué signé le 04 du mois en cours, le ministre Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe les suspend pour défaut de régularisation. « Le ministre des Transports porte à la connaissance de l’opinion nationale en général et des opérateurs de transport routier interurbain en particulier que, dans le cadre de la lutte contre le transport clandestin, il a décidé de procéder à la suspension de certaines compagnies de transport routier interurbain de personnes exerçant leurs activités en dehors des points de chargement agréés, et sans les autorisations requises », lit-on dans ledit communiqué. Le Mint invite par ailleurs les autorités administratives compétentes à veiller à l’application stricte de la présente mesure de suspension, qui durera jusqu’à la régularisation de leurs situations administratives respectives.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter