Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 21Article 493513

General News of Friday, 21 February 2020

Source: agenceecofin.com

Voici la région du Cameroun où la vie est moins chère

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2019, révèle un rapport de l’institut national de la statistique (INS), le niveau général des prix à la consommation des ménages a progressé de 2,5%.

À en croire la même source, cette tendance haussière, consécutive à la hausse des prix des produits alimentaires, a été observée dans toutes les grandes villes du pays, à l’exception de Maroua, la capitale de la région de l’Extrême-Nord.

Selon l’INS, en effet, entre janvier et septembre 2019, les prix à la consommation ont plutôt connu une baisse de 0,1%, contre une augmentation de 1,7% sur la même période en 2018. L’INS ne révèle pas les ressorts de ce fléchissement des prix.

Cependant, l’analyse des chiffres révélés par cet institut montre bien que sur l’ensemble du territoire camerounais, les trois régions septentrionales ont été les moins exposées aux tensions inflationnistes au cours de la période sous revue.

En effet, alors que Maroua (capitale régionale de l’Extrême-Nord) affiche un recul de l’inflation, Garoua (+1,6%), la capitale régionale du Nord, et Ngaoundéré (2%), la capitale de la région de l’Adamaoua, affichent les progressions de prix les plus faibles, selon le rapport de l’INS.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter