Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 30Article 594445

General News of Friday, 30 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici la chronique du quotidien Mutations sur le chantier de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen

Le chroniqueur du quotidien rouge constate tout simplement que les travaux de construction de cette autoroute sont toujours en cours de construction

« L’autoroute Yaoundé-Nsimalen, section rase campagne, sera livrée en novembre 2021 ». Ça s’est lu à la Une de certains canards cette semaine. Personnellement, j’ai poussé un ouf ! D’autant plus qu’à l'intérieur des pages, j’ai découvert que ces paroles d'évangile ont été dites par le comité de pilotage interministériel de cette autoroute réuni en visioconférence. Une instance présidée par Célestine Ketcha Courtès, notre Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain(Minhdu). Une dame sérieuse le Covid-19.
Plus intéressant encore. « En plus de l'échangeur de Nsimalen, à ce jour, la totalité de la section courante du projet est entièrement revêtue. L’échangeur de Nsimalen et ses bretelles sont réalisés, au même titre que l’échangeur de Meyo. », lit-on. J’habite les parages de Meyo et je confirme. Sept ans après le lancement des travaux, nous dirions plutôt que les travaux de l’autoroute bondissent ! Comme le bonheur ne vient jamais seul, voici que l’avancée des Caterpillars de Madame la Minhdu est freinée par un monsieur nommé « en cours ». Oui, tout le reste des travaux de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen est « en cours » ou ne l’est pas du tout ! Les différentes bretelles de Meyo sont en cours de construction. Les raccordements à la nationale N°3 sont en cours. La construction de l’échangeur d’Ahala est en cours. Le matériel d’éclairage public est en cours de livraison. Il reste le casse-tête chinois que constituent la libération des emprises et le déplacement des réseaux (Eneo, Camwater, Camtel), la construction de l’école publique de Meyo et les paiements des décomptes. L’éternel radotage.

Bizarre. Ce que les promesses du comité de pilotage rappellent les prospectus des Témoins de Jéhovah ! Des trucs du genre « Jésus reviendra bientôt ». Et il ne vient jamais ! Cette autoroute serait-elle le royaume des cieux qui n’arrive jamais. Du moins tant que nous sommes vivants. Bigre, l’échéance est repoussée à chaque fois ! Et, rassurez-vous, il n’y a rien de nouveau sur cet ouvrage. Le lancement des travaux a eu lieu le 2 mai 2014 pour une durée de 36 mois. Le 23 septembre 2019, Henri Eyebe Ayissi des Domaines et la Courtès avaient déjà sommé l’entreprise chinoise qui réalise l’autoroute de « livrer le chantier dans les quatre prochains mois ». Pour cette autre échéance de novembre 2021, la Minhdu a demandé aux entreprises en charge des travaux, ainsi qu’aux missions de contrôle, de se mobiliser 24h/24 sur le chantier.

Je l’aime bien, Célestine Ketcha Courtès. Voyez. Célestine, le prénom qu’elle porte aussi bien que ses toques Afritude, évoquent le Ciel, donc Dieu himself. Dès son arrivée à la tête du Minhdu, je l’ai vue de mes yeux curer des caniveaux dans nos quartiers. Une femme de terrain. D’ailleurs, le dernier cliché que je garde d’elle, c’est cette photo à la Une d’un de ses journaux préférés. Un très beau poster géant ! On la voit pieds sur la fameuse autoroute, dans une de ses tuniques (jaune celle-là) dont elle est seule à détenir le secret. Téléphone portable dans la main gauche, bras droit levé, elle semble montrer un point lointain dans l’horizon au ministre des sports, Narcisse Mouelle Kombi. On comprend qu’il en faudra plus que les Unes de journaux et la belle toilette de la Courtès pour que ça roule enfin sur Yaoundé-Nsimalen.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter