Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580399

General News of Wednesday, 17 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici celui qui est réellement le frère de Hubert Atéba assassiné par empoisonnement

Il y a quelques jours, la rédaction de Camerounweb a publié un article intitulé : Coup d’Etat de Ngoh Ngoh : révélations sur l’assassinat de l’agent secret Jordane Stéphane Ngah qui porte sur les révélations du journaliste Michel Biem Tong sur le meurtre d'un agent secret.

Il s'agit en réalité du frère de Hubert Atéba, un agent secret du régime Biya. Il s'apelle Jordane Stéphane Egah qui a été assassiné par empoisonnement d'après les révélations de Hubert donnant le nom des commanditaires de cet acte odieux. Dans sa vidéo où il alertait l'opinion sur la mort qui plane sur sa tête, il a cité le nom de Paul Motazé qui sedrait derrière cette machination .

Des activistes surtout de la diaspora ont relayé cette information et les dessous de cet assassinat de Jordane Egah noytamment Patrice Nouma, Michel Biem Tong et autres. Personne ne connaît l'individu et même Hubert Atéba n'a pas mentionné le nom de son frère ni qu'il est un agent secret du régime Biya qui enquetait sur les caciques du pouvoir pour son bourreau. Comme le dit si bien Zona Coker dont la tribune est ci-dessous Jordane Stephanie Egah a decouvert tardivement que " travailler pour un diable pour espionner ses creatures est un jeu extrêmement dangereux pour soi-même et pour ses proches"

L'intégralité de la tribune de Zona Coker sur la mort de Egah et sur la menace que subit Hubert Atéba


Un certain Franck Hubert ATEBA dont l'assassinat a été orchestré par les GRÉ-À-GRÉISTE nous donne les noms de ses assassins avant de mourir. Emprisonné dans un restaurant de la capitale avec son frère Jordanie Stéphanie NGAH qui était un agent secret de BIYA BI MVONDO, ATEBA dit que le principal commanditaire de leur empoisonnement qui a tué son frère NGAH et qui le tuera certainement aussi dans les prochains jours n'est nul autre que le ministre des finances Louis Paul MOTAZE qui a le macabo de BIYA BI MVONDO qu'il accuse d'avoir tué plusieurs mêmbres de sa famille. Malheureusement, notre compatriote découvre un peu tard que travailler pour un diable pour espionner ses creatures est un jeu extrêmement dangereux pour soi-même et pour ses proches.
BIYA BI MVONDO le sanguinaire se fait manger par ses propres creatures et toi le ZEZEMOT décides d'aller le sauver sans connaître le lien diabolique qui existe entre eux. Quand on vous dit de travailler pour votre pays, vous choisissez de travailler pour des montres, vous finissez par mourir avec des regrets. Un BIYA qui laisse son frère MENDO ZE mourir en prison va t'évacuer mon frère que tu es qui pour lui ? On va seulement prier pour que tu survives à ce poison. Quand on combat pour ses propres convictions on meurt en martyrs, mais mourrir pour un BIYA qui a le sang dans les mains ne vaut vraiment pas la peine. Merci de ton témoignage qui ouvrira certainement les yeux à certains patriotes au service de ce régime. Voici à quel point ces gens sont sadiques. Tu les soutiens dans leur sale guerre au NO-SO, ils t'empoisonnent dans un plat de ERU avec la complicité des ANGLOPHONES qui sont propriétaires du restaurant où tu as tes habitudes. YAAAAAH !
C'est bizarre comment Franck ATEBA que je ne connaissais pas avant son direct que je viens de suivre dit exactement les mêmes choses que je martèle ici au quotidien. Dommage qu'il le fasse quand il sent déjà sa mort arriver. Ça montre que les camerounais connaissent la vérité, mais choisissent de ne rien faire pour sauver notre pays au bord de l'implosion. Je comprends maintenant pourquoi mon profil est tant visité. Je suis sûrement le patriote libre que certains d'entre vous auraient aimé être. Mes chers compatriotes, seule la vérité vous affranchira, il n'est jamais trop tard pour se racheter. ABIM TÉ !



Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter