Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 10Article 533305

General News of Monday, 10 August 2020

Source: Actu Cameroun

Voici 3 universités que le ministre Fame Ndongo déconseille aux étudiants camerounais

Trois universités dans le collimateur du ministre de l'Enseignent supérieur (MINESUP). Il s’agit de l’Université internationale d’Afrique centrale, l’Université internationale des sciences appliquées et l’Institut internationale d’Afrique Centrale.

Dans un communiqué signé le 7 août 2020, Jacques Fame Ndongo informe l’opinion publique nationale et internationale que « ces organisations ayant des domiciliations juridiques dans les pays étrangers dispensent illégalement des programmes de formation d’enseignement supérieur dans des campus et de centres de regroupement des étudiants crées clandestinement sur le territoire camerounais».

Le MINESUP met en garde contre ces institutions qu'il qualifie d'"universités offshore", une sorte d'universités controversées à la reputation non établie. Le chancelier des Ordres académiques rappelle à toutes fins utiles, que les titres, diplômes et grades de l’enseignement supérieur délivrés par les « universités offshore » ne sont pas reconnus par le MINESUP et le Cameroun.

La sortie de Jacques Fame Ndongo sonne comme une alerte pour tous les étudiants qui s’apprêteraient à s’inscrire dans lesdites universités à y renoncer. Elle intervient après une série de non reconnaissance des diplômes délivrés par plusieurs institutions et établissements d’enseignement supérieur reconnus et qui selon le MINESUP ne sont pas habiletés à delivrer des diplêmes de l'enseignement superieur au Cameroun. Ce fut le cas au mois de juillet dernier du CRADAT et l’IPD.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter