Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 31Article 585283

General News of Wednesday, 31 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Vives tensions au Conseil National de la Jeunesse du Cameroun

Les mécontents réclament la tenue d’une assemblée générale élective afin de renouveler l’équipe dirigeante de cette instance nationale.

André Marie Dibamou veut cracher le feu. Le jeune à la tête d'une troupe de dissidents réclame impérativement la tenue d'une Assemblée devant aboutir au renouvellement des responsables du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun. Il souhaitait faire une déclaration à la presse au sortir de son audition ce mercredi dans les services du gouverneur de la région du Centre, mais l’occasion ne lui a pas été donnée à cause de la forte présence policière. En effet le Ministre de la jeunesse tutelle du Cnjc a saisi Naseri Paul Bea au sein de «l'indiscipline» qu'aurait entrepris Dr André Marie Dibamou dans le centre alors que le combat du jeune et ses affidés se trouvent au niveau National. Pendant que Dibamou est pressé de toute part comme une orange, la Présidente Fadimatou Iyawa Ousmanou se la coule douce en attendant qu'une caution lui soit accordée par le Minjec afin de poursuivre son mandat en violation des textes. En attendant, Mounouna lui aussi est accroché aux lèvres du Premier Ministre qui peut valider ou non le projet la proposition de l'équipe Fadi. L'on ne perd rien à attendre ce jour. Le gouverneur a tenté d’obtenir un compromis avec la bande à Dibamou, mais cela n’a pas été possible selon nos sources.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter