Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 14Article 492043

General News of Friday, 14 February 2020

Source: mediatudecmr.com

Vision 4: des auditeurs de Satellite FM exigent le départ de Martial Owona

La revue de presse de Martial Owona de ce vendredi divise des auditeurs de Satellite FM La revue de presse de Martial Owona de ce vendredi divise des auditeurs de Satellite FM

Dans l’émission « Mouvance Républicaine » animée par Francis Bonga ce vendredi 14 février, des auditeurs expriment ont exprimé leur colère après le passage de Martial Owona dans la matinale du Vision 4 et ont réclamé le retour rapide de Jean Jacques Ze.

Le passage du chef de chaine de Satellite FM, Martial Owona, sur la matinale de Vision4 dans le cadre de la revue de presse n’a pas été du goût de certains téléspectateurs, habitués à Jean Jacques Zé. En effet, il est reproché au journaliste d’avoir émis des opinions propres sur des sujets relatifs au taux de participation des Camerounais au double scrutin du 9 février, et sur l’affaire qui oppose l’écrivain Patrice Nganang au leader du MRC, Maurice Kamto.

La « libre antenne » de ce vendredi a dont été une occasion pour des auditeurs de s’affronter sur cette prestation de Martial Owona. « Francis Bonga, la seule personne qui sait faire la revue de presse c’est Jean Jacques Zé. Le reste est nul »,formule un auditeur, souhaitant un retour rapide de J.J. Zé. Dans la même veine, un autre auditeur se lamente : « Il y a une différence quand c’est Jean Jacques Zé. C’est son domaine ».

Face à cette vague de critiques, s’est constitué une défensive qui invite le camp d’en face à la tolérance : « Je ne crois pas que ce soit pas bien qu’on vienne le salir ici. Tous ces journalistes sont les nôtres. Peut-être parce qu’il n’a pas l’habitude comme celui qui la présente très souvent. Je ne pense pas que ce soit le lieu [sur les antennes] indiqué pour le critiquer », formule un, un auditeur.

Pour cet autre récepteur, il s’agit juste des contraintes de la ligne éditoriale : « La ligne éditoriale ne peut pas rendre un journaliste totalement libre. Elle contraint les employés à un certain nombre de principes. Lorsqu’on parle de Le Point, on sait que c’est la droite, et libération, on sait que c’est la gauche. Ce n’est pas une exclusivité camerounaise. S’agissant de la revue de presse, c’est n’est qu’une revue… Je ne vois pas le problème. Le journaliste ne faisait que relayer ce que les journaux ont publié. Même quand il a parlé de Nganang et autres… Les informations ne sont pas de lui ».

Rappelons que « Mouvance Républicaine » est un programme diffusé de lundi à vendredi espace 8h30 – 9h55, sur la radio Satellite FM 96.5 (Yaoundé). C’est une émission qui permet aux auditeurs débattre sur des sujets qui font l’actualité.