Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 22Article 592003

General News of Thursday, 22 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Vision 4: Denis Nkwebo fracasse Amougou Belinga

Le président du SNJC est monté au créneau contre le limogeage brusque de Jean Jacques Zé de Vision 4, plaçant un violent tacle au passage à Amougou Belinga sur ses méthodes de gestion.



Les réactions à l'endroit de Jean Jacques se multiplient, près de 24 heures, après qu'il ait été démis de son poste de PDG de Vision 4. S'exprimant sur le sujet, le Président du Syndicat national des journalistes du Cameroun, Denis Nkwebo a apporté son soutien au journaliste. « Je soutiens fermement Jean Jacques Ze, victime d'acharnement et de pressions psychologique orchestrés par son employeur. Tous les employés de Vision4 doivent se montrer solidaires de Ze pour éviter de subir la même injustice », tweet, Denis Nkwebo. « Je salue le courage de Jean Jacques Ze. Son crime est d'avoir refusé de bafouer les règles professionnelles du journalisme », continue Denis Nkwebo, placant au passage un tacle à Amougou Belinga, accusé d'instrumentaliser sa télévision.


Dans un communiqué signé du PDG et lu au cours du journal de 20h, le journaliste est accusé de fautes lourdes sans plus de précision.

Pour l'heure nous ne sommes pas en mesure de préciser que ce limogeage est en rapport avec la diffusion du reportage signé par Raoul Christophe Bia et anglé dans le sens de dénigrer le journaliste consultant sportif sur la radio France Internationale. Face à la violence des mots et des attaques personnelles utilisés dans ce reportage, des hommes de médias sont montés au créneau depuis quelques heures.

"« Charte universelle des journalistes Charte des devoirs: Article 5) s’obliger à respecter la vie privée des personnes. J’ai une pensée profonde pour tous ceux qui ont applaudi lorsque cette même chaîne me traînait dans la boue. Un homme libre doit défendre des principes. Un homme libre ne suit pas la direction du vent et des clans. Que chaque journaliste camerounais réagisse maintenant. Êtes-vous pour ou contre le journalisme de haine? Doit-on arrêter avec l’imposture d’où qu’elle vienne ou pas? Maintenant tout le monde est d’accord que la presse camerounaise est malade. Cessez donc d’attaquer le SNJC qui essaie de la soigner. Le journalisme a ses règles », a écrit sur twitter le président du syndicat national des journalistes du Cameroun, Denis Nkwebo.

La vicitme (J Point Remy Ngono) annonce déjà des révélations sur ce limogeage dans les prochaines heures.

Mais faut-il souligner qu'en une année, Jean Jacques Ze devient le troisième directeur de Vision 4 remercié, après Ernest Obama et Parfait Ayissi Etoa.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter