Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 29Article 488101

Politique of Wednesday, 29 January 2020

Source: Cameroon Info

Violentes bagarres entre candidats du RDPC à Ngaoundéré 2ème

L’organisation et la planification des équipes de campagnes du parti sur le terrain sont au centre de la dispute entre les deux candidats.

Cinq jours après le lancement officiel de la campagne électorale des élections législatives et municipales du 9 février 2020, les militants du RDPC dans l’arrondissement de Ngaoundéré 2ème, dans la région de l’Adamaoua, assistent impuissants à une guerre entre le député Ali Bachir, candidat à l’élection législative, et Alhadji Aboubakar, tête de liste aux municipales dans le 2ème arrondissement de Ngaoundéré.

L’organisation et la planification des équipes de campagnes du parti sur le terrain sont au centre de la dispute entre les deux candidats, révèle le quotidien Le Jour dans son édition du 29 janvier 2020. Conséquence de cette tension: «les militants du RDPC font face à deux équipes de campagnes avec des contenus de messages différents».

Dans le camp du député Ali Bachir, le président de la section RDPC Vina-sud 1 B, «l’on accuse la tête de liste du RDPC dans la commune d’arrondissement de Ngaoundéré 2ème de vouloir s’accaparer de la section RDPC en rencontrant les militants à la base sans l’autorisation du président de la section», peut-on lire dans les colonnes du journal.

«Nous reprochons à la tête de liste des candidats aux municipales d’outrepasser ses prérogatives. Il n’est pas le président de la section RDPC et n’a pas qualité d’aller organiser une réunion avec les sous-sections. Nous avons dit au député de mettre de l’ordre», a confié au journal, un membre de la section RDPC qui a requis l’anonymat.

Pour l’équipe de campagne de la tête de liste du RDPC aux municipales, il s’agit de rendre le parti compétitif. D’après Salissou, un proche du candidat tête de liste du RDPC, «nous avons plusieurs quartiers et notre objectif est de faire du porte à porte comme l’a indiqué le comité central du RDPC. Malheureusement, on est saboté par des proches du député. Alors que dans la liste, il y a la présidente de la section OFRDPC et le président de la section OJRDPC et plusieurs membres de la section RDPC».

Pour les militants, cette guéguerre entre les deux candidats est déplorable. Selon notre confrère, «une réunion de crise est convoqué ce jeudi 30 janvier 2020 à la commission départementale de campagne du RDPC dans la Vina».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter